Autres sports

La victoire s’est dessinée en seconde mi-temps

Le Rugby Club Orléans a eu beaucoup de mal à se défaire d’une équipe Creusotine accrocheuse. Malmenés en première mi-temps, les orléanais ont trouvé les ressources psychologiques et physiques en seconde période pour aller chercher un troisième succès. Une équipe orléanaise au complet contrairement au Creusot à qu’il manquait plusieurs cadres.

Orléans enchaine un troisième succès de rang, une performance presque historique et qui n’était pas arrivé depuis très longtemps.
Les creusotins auront inscrit deux essais en profitant des boulevards que la défense orléanaise leur offrait parfois. Mais c’est insuffisant quand on laisse en route six pénalités à un Martin Junquet qui marche sur l’eau en ce moment.
Orléans aura mettre la tête sous l’eau à son adversaire et naviguer sur la confiance qui l’anime en ce début de saison. Confiance qu’elle ne perdait pas quand sur un superbe mouvement, Charleux, lancé, se proposait et inscrivait le premier essai de la partie (3-7, 11e).

La victoire s'est dessinée en seconde mi-temps 2
Photo : Frédéric Roussel

On était en début de match et si les orléanais commençaient, dans l’impact, à croquer des creusotins, dominateurs dans le mouvement et le jeu, ils ne devaient leur salut qu’à ses fautes qui s’accumulaient (5e, 27e, 29e, 32e). Et juste avant la pause, sur un nouveau mouvement et un essuie-glace sur le front de l’attaque, Brachet donnait l’avantage au Creusot (12-17, 40e+6).
Mais, affront de plus dans un match qui allait définitivement leur échapper, Billard réduisait le score alors qu’Orléans était à 14 (17-17, 47e).  La rencontre devenait brouillonne, hachée et sans fil conducteur. Mais Orléans continuait de réciter sa partition et laisser les fausses notes à son adversaire.

RC Orléans – CO Creusot Bourgogne : 35 – 23. Mi-temps : 12-17 (3-0, 3-7, 3-10, 6-10, 9-10, 12-10, 12-17, 17-17, 17-20, 24-20, 27-20, 27-23, 30-23, 35-23)
Arbitre : Mme Domanjo (IDF)
La marque. Pour Orléans : Trois essais de Billard (49e), Porcher (56e), Pecile (80e +5), une tranformation de Junquet (56e), six pénalités de Junquet (5e, 27e, 29e, 32e, 63e, 77e) ; Pour le Creusot : Deux essais de Charleux (11e) et Brachet (40e +6), deux transformations de Catinot (11e, 40e +6), deux péaniltés de Catinot (16e, 53e, 67e)
Carton blanc. A Orléans : Bousseton (40e) ; Au Creusot : Charleux (32e)
Carton jaune. Au Cresuot : Robin (77e)

En Espoirs : Rugby Club Orléans vs Le Creusot 69-5

Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Merci pour l’article, un vrai plaisir de le lire.
    Beaucoup de positivité dans l’article et continuez à pousser derrière cette belle équipe jeune et pleine de talent.
    Cordialement
    Lionel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page