Festivals

Clap de fin pour les Garden Party

Les Garden Party estivales se sont clôturées en beauté samedi soir ! Depuis le début de l’été, ces soirées inédites en plein air, avec sets de DJ, se sont succédées tous les weekends, au pied du château de la Ferté Saint Aubin. Cadre idyllique, pour un concept qui a vu le jour suite à l’annulation du Festival Cocorico Electro. L’heure du bilan est arrivée.

Clap de fin pour les Garden Party 2

500 personnes sur 5000m carré de terrain, 17 soirées ! A cela on ajoute le soleil qui a été généreux cet été, la bonne musique, la distanciation facile entre les groupes qui a plu, et les surprises pour se réinventer chaque soir. Cocktail gagnant donc, pour ce concept qui a permis à l’Atelier (l’asso organisatrice) de sauver sa trésorerie, faire travailler ses partenaires, et surtout garder le lien avec le public et les festivaliers du Cocorico Electro. « Le bilan est vraiment très positif ! Le mois de Juillet a été excellent, le concept a bien pris. En août, avec les départs en vacances on a vu un peu moins de monde mais on est globalement très satisfaits » nous dit Agathe, l’une des organisatrices.

Ces soirées ont été aussi l’occasion de fidéliser un nouveau public, plus âgé, venu pour le concept « garden party », et qui sera plus enclin maintenant à se rendre à l’édition 2021 du festival. Les organisateurs avaient à coeur de travailler avec des entreprises locales (IDM Com…), qui ont répondu à l’appel et les ont soutenus pour permettre à ce format de voir le jour. L’accent a été mis sur les producteurs locaux, comme le confirme la présence de Maximilien Delachaise, producteur de Quincy (Domaine de Villalin), venu faire découvrir son vin et ceux des vignobles du Centre-Loire. Membre du BIVC (Bureau Interprofessionnel des Vins du Centre*), sa présence ici accompagne une démarche qui cible les jeunes « On souhaite réapprendre aux jeunes à boire du vin ! Dans ce type de soirée, il n’y a pas que la tireuse à bière, ils peuvent aussi boire et découvrir du bon vin. On a la possibilité ici de toucher la jeunesse, c’est une opportunité à saisir« 

Du coté des Cocos et Cocottes, ce nouveau format a été apprécié et est devenu même pour certain un rendez-vous régulier du week-end. Anis, lyonnais, nous a interpelé durant la soirée « Je suis tellement content d’être ici ! On est venu à 6 de Lyon, un de nos amis du coin nous a parlé du concept et on a adoré« . Frustrés de ne rien voir proposé de similaire dans leur région, ils ont donc décidé de venir jusqu’ici « On a claqué 1200€ pour être là, mais on ne le regrette pas, on vit, on profite de ce lieu, de la musique, c’est génial ! ».

Le projet initialement, prévu également au château de Saint Brisson, a été modifié pour se tenir en totalité à la Ferté. «  On s’est dit que tout compte fait c’était trop bien ici, que les Fertésiens nous avaient bien accueillis, et que c’était dommage de perdre nos fidèles« .

Des Garden party en 2021 ?
Devant le succès de l’édition 2020, on peut se demander si ce concept inédit ne va pas perdurer et s’installer dans le paysage Orléanais. « La priorité sera donnée à notre événement reporté, après on ne se ferme pas à l’idée d’en refaire, à voir… » répond Agathe, tout sourire.

Face à l’arrêt d’une majeure partie du secteur évènementiel et culturel, avec les risques financiers que cela sous-entend pour les artistes et les entreprises, cette réussite est peut-être la preuve qu’il est possible de créer des évènements dans la situation actuelle, qui risque de durer. Se réinventer, trouver un modèle de fonctionnement compatible avec le COVID. Pour le bien de ce secteur mis en danger et pour celui du public…



Les réservations pour l’édition du Cocorico Electro 2021 sont toujours en place, elle aura lieu les 9 et 10 juillet 2021, avec entre autres Kungs, Bon Entendeur, Breack Bot, Synapson ou encore Lumberjack, présent lors de la clôture de ces Garden Party.


*L’objectif du B.I.V.C. est de mettre en avant des vignobles de qualité qui représentent 0,6% de la production française et de rassembler sous la même bannière « Vins du Centre-Loire » des vignobles qui présentent des caractéristiques communes en terme d’encépagement et de style de vins (sauvignon et pinot noir) mais également de riches spécificités (gamay, pinot gris, chasselas, chardonnay, melon de Bourgogne).

Crédit photo : Claire Siraut & Aurélie Vain

Afficher plus

Aurélie

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :) - Accessoirement kiné débordée et débordante , addict -

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page