Cinéma

Un jour un film : Tomboy

Durant le confinement, on vous propose de (re)découvrir des réalisateurs. On poursuit cette semaine avec Céline Sciamma et Damien Chazelle.
Rappel listing : https://piao.fr/2020/04/redecouvrons-des-realisateurs/

Un jour un film : Ma vie de Courgette 2

Céline Sciamma

En seulement quatre films, Céline Sciamma, 40 ans, a atteint les cimes du cinéma français, devenant l’une de ses plus éclatantes ambassadrices. Céline Sciamma a d’abord suivi une formation de scénariste à la FEMIS. Outre ses scénarios, qu’elle a tous écrits, on lui doit aussi les trames de Ma Vie de Courgette de Claude Barras (pour lequel elle a reçu le César de la meilleure adaptation) ou de Quand on a 17 ans d’André Téchiné. Sa précision d’écriture s’accompagne d’un incroyable sens de l’épure et de la sobriété. Chez Sciamma, il n’y a jamais de gras, d’emphase, d’émotions sur-appuyées. Tout passe par un sens du cadre minutieux, par une économie de mouvements et de gestes. Ses quatre longs-métrages interrogent profondément et intimement, surtout dans leur manière de figurer la volonté d’émancipation des personnages, leurs rapports au corps et l’irrésistible émergence d’un désir. Car c’est surtout de ça dont il est question : comment nait-on dans le regard d’un autre et comment grandit-on en harmonie avec ses envies, ses souhaits ? En cela, le cinéma de Sciamma brille par une approche socio-psychologique assez imparable.

Tomboy

Laure a 10 ans. Laure est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa et sa bande qu’elle est un garçon. Action ou vérité ? Action. L’été devient un grand terrain de jeu et Laure devient Michael, un garçon comme les autres… suffisamment différent pour attirer l’attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l’été n’allait jamais révéler son troublant secret. Tout au long du film, Céline Sciamma joue sur ce quiproquo, sur ce mensonge qui va emmener assez loin Laure-Michael. La réalisatrice fait durer le suspense et la tension. L’enfant sera-t-il démasqué ? Et à quel prix ? Le questionnement de la cinéaste tourne autour de l’enfance et de l’identité sexuelle. Céline Sciamma filme comme elle respire, intensément. On retrouve ici les mots, les sensations de l’enfance, le dernier souffle de l’été et ses dernières baignades, avant la rentrée scolaire. Tomboy est un film doux, grave, solaire aussi. Tout sonne juste. Du portrait des gamins à celui de la famille de Laure

Et vous vous l’avez vu ?


Prochain film : Bande de filles

Afficher plus

Aurélie

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :) - Accessoirement kiné débordée et débordante , addict -

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page