Catégories
Blog Loisirs Musique

Le tricollectif se met à nu !

Le Tricollectif lance une nouvelle création pour son joyau préféré, LE GRAND ORCHESTRE DU TRICOT.

Depuis des années on vous en parle, on a le plaisir de découvrir leurs créations lors des Soirées Tricot à la Scène Nationale d’Orléans .
Nous sommes à chaque fois bousculés … on aime, on aime moins, on s’extasie, on passe à côté … mais chaque soirée est un rdv unique, inspiré ! On découvre des pépites, on prend des claques ! (D’ailleurs on vous invite à découvrir le 1er clip surprise de DJANGO de Théo Ceccaldi Trio https://www.fip.fr/jazz/theo-ceccaldi-devoile-le-clip-rejouissant-de-16946?fbclid=IwAR0OvClZjeWwFyhNGH6uEc9Q9dVmCl_WMd9ZJ0AWOn5eYhI21EndP5Hl6bw )

Pour la 1ère fois, le public orléanais est invité à assister à ce grand gloubi-boulga d’idées, de création, d’observer ce premier jet de magma musical, insolent et irrésistiblement pertinent. En somme : les voir à cerveaux ouverts et à mains aiguisées !
L’expérience débutera la semaine prochaine, du 7 au 12 octobre, et ils vous invitent à assister gratuitement à une première étape de création, le 13 octobre, à 15h30, à l’Argonaute .

Au prog : Théo Ceccaldi, Roberto Négro, Quentin Biardeau, Florent Satche … la crème de la crème !

Leur invitation 😃 :

« François, Framboises,

L’aventure s’annonce de longue haleine, mais c’est sans doute pour mieux servir une certaine idée de la science, celle avec du jus de pastèque et de la cassette audio dedans, à quelques détails près.
Six périodes de résidence en grand format sont au programme des deux prochaines années, six périodes qui auront chacune des objets de création spécifiques, et qui constitueront à terme la moelle du futur spectacle dont la sortie est prévue pour l’hiver 2021-2022. Demain, en somme, à quelques détails près.
L’expérience débutera la semaine prochaine, du 7 au 12 octobre, et nous vous invitons à assister gratuitement à une première étape de création, le 13 octobre, à 15h30, à l’Argonaute, à Orléans, soient des lieux marqués d’une pierre blanche pour une très grande partie des aventures du collectif, ceux de l’association Musique & Équilibre, le saint siège zen, à quelques détails près.
Le premier sujet porté à l’étude collégiale fut le roman Sucre de pastèque, de Richard Brautigan. Après de vastes analyses sémantiques, chacun y est allé de ses propositions et le substrat proposé sera plutôt le fruit d’infusions et d’impressions partagées, qu’une adaptation littérale du roman à proprement parler. Nous nous réclamerons donc d’une forme de Brautiganisme radical, sorte d’héritiers de la toute confiance qu’il plaçait dans l’imagination pour enchanter notre étrange passage sur la planète bleue. Puisse-t-il en apprécier les bienfaits depuis l’Usine à Oubli !

Bien truitement. »

Par Auré

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :)
- Accessoirement kiné débordée et débordante , addict -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *