Blog

Alexis, hélicoptériste d’Hyères et d’aujourd’hui

Mardi, l’aéroport du Loiret, à Saint-Denis-de-l’Hôtel, a reçu deux hélicoptères de la Marine Nationale, venue se ravitailler, après avoir participé au défilé aérien du 14 juillet, à Paris. L’occasion d’une rencontre avec des membres de l’équipage, Alexis, treuilliste, véritable amoureux de son métier.

Il y a des marins, des militaires, des avionneurs qui vous vantent leur métier en vous narrant leurs exploits en opérations extérieurs, parfois un peu trop fiers de leurs exploits guerriers. Et puis il y a Alexis, hélicoptériste de l’aéronautique navale (HELAE), qui pourrait parler de sa passion pendant de longues heures. Il raconte comment il se sent utile pour différentes raisons. Il avoue sa chance d’être à son poste et de voir des paysages de l’hexagone à l’autre bout du monde. Il sait combien lorsque le moment est venu d’aller sauver une vie, de secourir une âme en perdition, la mission repose sur lui. Seul, il guide le pilote, trouve les mots pour que tout se passe bien. Il est le cerveau et la voix, son pilote, ses mains.

Il explique aussi que ce métier est accessible pour tous, par différentes portes et qu’une carrière s’embrasse facilement. Il ne cache rien. Pas même les difficultés, parfois, d’être loin de sa famille, quand il part longtemps, très longtemps. Pas même que la compensation est salariale.

Et puis Alexis, remonte dans son hélicoptère, paré pour d’autres aventures, prêt à sauver des vies, aider son pays. On le regarde s’en aller, presque comme dans un film. Un héros des temps moderne, hélicoptériste d’Hyères, et d’aujourd’hui

Merci à Jérome et Nicolas de nous avoir permis cette rencontre.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer