Musique

Orléans, une ville, un projet: May Tomorrow

Si je vous dis cover de Lana del Rey à Orléans, vous me répondrez…May Tomorrow bien sûr!

J’ai eu la grande chance de rencontrer Stefen, l’initiateur de ce projet, car oui, May Tomorow, c’est bien plus que de la musique…

Qui es-tu Stefen? 

Je suis l’initiateur et le chanteur du projet May Tomorrow; dans le monde de la musique depuis 20 ans, notamment grâce à mon précédent projet Stefen K (qui a duré 6 ans).  J’ai commencé comme guitariste et je me suis ensuite lancé dans le chant grâce à Marie-Jeanne Rodière qui m’a aidé dans cette transition.

may tomorrow Stefen
(Photo FB)

Quelles sont tes influences?

J’écoute très peu de musique mais j’aime bien Bon Iver et je suis attiré par les Indiens d’Amérique et les bhajans (chants spirituels Indiens).

Parle nous un peu de May Tomorrow…

May Tommorow est un projet qui a vu le jour en décembre 2013. Après Stefen K, je souhaitais me tourner vers autre chose, diffuser une autre énergie, et m’ouvrir aux autres. C’est pourquoi je me suis orienté vers un projet de groupe, qui me paraissait être une évolution naturelle. J’ai rencontré David, mon bassiste il y a une dizaine d’année et j’ai vraiment ressenti une forte vibration avec lui: je lui ai donc proposé de me rejoindre et le projet May Tomorrow s’est lancé!

Le nom du groupe vient de deux choses: tout d’abord de nombreuses prières commencent par « May Tomorrow be … » (« Que demain soit… »). Et puis il n’y a que l’instant présent qui compte: ce que tu fais maintenant, aura une incidence sur plus tard.

Le logo est en totale cohésion avec l’esprit du projet et n’est pas le fruit du hasard: il a une grande dimension spirituelle. May Tomorrow est un travail d’énergie: l’étoile est un Mandala vibratoire (réalisé par Chantal Jousset), qui représente le mot « amour ». Les douze pétales représentent les chakras du cœur et les trois plumes la Trinité.

may tomorrow logo
( FB May Tomorrow)

Je considère May Tomorrow comme un projet et non comme un groupe de folk/rock, car il ne s’agit pas juste d’écouter, mais aussi de participer et de se questionner sur soi et son ouverture aux autres.

Le clip Video Games (une réinterprétation de la chanson de Lana Del Rey) est passé sur les écrans du Pathé: pourquoi avoir choisi ce titre?

J’avais adoré la mélodie et avais été touché par le clip que je trouvais très réussi et assez nostalgique. A partir de là, j’ai eu envie de donner une impulsion positive et un élan autre que celui donné par la version originale.

Pour le clip, je voulais donner une image positive d’Orléans, toujours dans cet esprit de partage et de bonnes ondes. Le résultat a été très bon car toutes les personnes approchées ont accepté de participer.

 Que penses-tu du public Orléanais?

Il est très réceptif. C’est important pour nous que le public participe et s’imprègne du projet, c’est pourquoi nous le faisons chanter avant chaque concert. May Tomorrow a un vrai public qui le soutient et qui le suit un peu plus chaque jour.

Quels sont les projets de May Tomorrow?

Récemment, nous avons commencé les concerts appartements et c’est un concept qui marche plutôt bien, donc on va continuer car j’aime bien être là où ne m’attend pas*.

Il y a également un clip qui est en préparation et nous sommes en attente de confirmation pour diverses premières parties.

may tomorrow concert
(FB May Tomorrow)

Retrouvez May Tomorrow sur leur page Facebook et sur Youtube.

 *Les concerts appartements se font à la demande: si vous souhaitez accueillir les May Tomorrow et ouvrir votre maison, contactez Corinne à concertappart@maytomorrow.com.

 

Un grand merci à Stefen pour avoir prit le temps de me répondre, à Maud sans qui cette interview n’aura pas eu lieu et enfin à l’Atelier pour nous avoir accueilli.

Afficher plus

Lydia

Lydia, accro aux chaussures, amatrice de bonnes tables, de bons vins et toujours à la recherche de bons plans. Passionnée par le cinéma et l'art en général, j'adore découvrir ma ville de jour en jour.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page