Festival de Loire

Festival de Loire 2023 : une série documentaire pour revivre la magie

Ah, Orléans et sa majestueuse Loire qui la traverse… Si l’effervescence du festival de loire est bien retombée depuis septembre dernier, j’ai accueilli cette série avec beaucoup de plaisir. Faut que je vous en parle !

Dans cette série documentaire, réalisée par Stéphane Serrat, on nous offre une plongée rafraîchissante dans la dernière édition du festival de Loire. Et là, je trouve que c’est la première très bonne idée.

Avoir laissé passer la tempête médiatique, nous permet de porter un œil apaisé et une oreille attentive au documentaire. Et puis, c’est aussi avec un brin de nostalgie, qu’on prend plaisir à se replonger dans l’édition 2023.

Un réalisateur engagé

Stéphane Serrat, réalisateur et concepteur de projets, est connu pour son engagement dans la sensibilisation autour du handicap et de la discrimination. Ses réalisations, qu’elles soient institutionnelles ou promotionnelles, se distinguent par leur contenu narratif, leur esthétique visuelle et sonore, et leur capacité à véhiculer des émotions.

Festival de Loire 2023 : une série documentaire pour revivre la magie 2

Si Stéphane Serrat a choisi de nous livrer des images absolument magnifiques, le documentaire s’articule surtout autour d’interviews portraits réalisés par la très convaincante, Clémence Touchet. La Nouvelle Orléanaise nous emmène à la rencontre des divers acteurs du Festival de Loire avec un vent de fraîcheur et un naturel apprécié.

Festival de Loire 2023 : une série documentaire pour revivre la magie 3

Des rencontres marquantes

La série, composée de 8 épisodes d’une durée moyenne de 4’30 », s’articule autour de portraits captivants et de thématiques fortes telles que le handicap et l’environnement.

Parmi les rencontres, citons Richard Lavoie, porte-parole du Fleuve Saint-Laurent (Québec), Angel Garcia, charpentier de l’association Albaola (Pays Basque), ou encore Régis Barrault, fondateur du CabochéR, qui œuvre pour rendre la Loire accessible aux personnes à mobilité réduite. Barbara Réthoré, de NatExplorers, nous éclaire sur l’état environnemental de la Loire, et Franck, le Néerlandais au visage de pirate, devient une star des réseaux sociaux durant le festival.

Une diffusion moderne et accessible

La série est diffusée sur la chaîne YouTube de Stéphane Serrat et relayée sur ses réseaux sociaux ainsi que ceux de Clémence Touchet. Un documentaire qui n’a pas laissé la Métropole d’Orléans indifférent puisqu’elle s’est engagée à la partager sur la page Instagram du Festival de Loire. Les épisodes seront accessibles progressivement au cours des prochaines semaines.

Conclusion

Cette série documentaire est une véritable bonheur qui célèbre la vie locale et notre patrimoine fluvial. Vraiment très chouette de faire revivre l’esprit du Festival de Loire à travers ces magnifiques images et ces récits captivants.

Proposer un retour « à froid » est, vraiment, une bonne idée, d’autant plus que tout le reste est tourné lui avec beaucoup de chaleur.

Fiche pratique

  • Réalisateur : Stéphane Serrat
  • Interview, texte, présentation : Clémence Touchet
  • Nombre d’épisodes : 8
  • Durée : 4’30 » par épisode
  • Où regarder : YouTube de Stéphane Serrat
  • Bonus : le retour sur Fête des Duits
Festival de Loire 2023 : une série documentaire pour revivre la magie 4
Crédit : Anthony Bourguoin
Afficher plus

Julien

J'ai fondé "Pour Info à Orléans" en 2012 pour essayer de changer l'image que je trouvais injuste de la ville, souvent qualifiée de "ville du néant" et "les chiens d'Orléans". Avec d'autres contributeurs, nous avons mis en avant les initiatives positives et le patrimoine orléanais. Douze ans plus tard, je suis fier d'avoir créé une dynamique positive avec une communauté de plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page