culture

I was here, expo photos à découvrir !

Julien Weiss, connu pour son activité pédagogique et technique chez Radio Campus, expose jusqu’au 31 octobre rue de Bourgogne. Nous sommes allés la découvrir.

I was here est une série de photographies qui se concentre sur des japonais et japonaises se photographiant en seflie dans des lieux touristiques du Japon. C’est lors d’une tournée professionnelle avec les Burning Heads en 2016, que lui vient l’idée de cette série. Il y retournera quelques mois plus tard en vacances et concrétisera son travail. Photographies humanistes qui captent l’instant suspendu de sujets se prenant en selfie.

Ce qui nous apparait comme un acte autocentré et narcissique, n’a pas la même symbolique au pays du soleil levant. Il est ici davantage question de s »approprier une oeuvre, faire sien avec elle plutôt que de s’exposer sur ses réseaux.  » Il permet au même titre que l’achat d’un livre puis par son exposition dans sa bibliothèque de dire – Ça je l’ai vu, lui je l’ai rencontré. C’est une part de ma sensibilité artistique. » écrit Julien dans son livret.

Le tourisme interne est important et très présent chez les japonais.  » Faire Osaka-Tokyo qui équivaudrait à un Paris-Marseille coûte 3 fois plus cher là bas, donc il n’y vont pas souvent.  » nous explique Julien.
Tokyo et ses cerisiers , le parc de Nara, le temple de Daibutsu, le temple Kiyomizu-dera de Kyoto. Autant de lieux capturés en selfie par les japonais et dans l’ appareil de Julien.
Vous pourrez repartir avec un tirage photo à la vente, et si vous tombez sur Julien, vous aurez le plaisir de l’entendre vous expliquer son travail et vous faire voyager au Japon 🙂

I was here, expo photos à découvrir ! 16
Michael Buckley Ceramics travaille à coté … bel endroit !

📍Michael Buckley Ceramics
238 rue de Bourgogne
45000 Orléans

Horaires : Mardi au Vendredi de 18h00 à 20h00 et le week-end de 14h00 à 20h00
Entrée libre


Afficher plus

Aurélie

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :) - Accessoirement kiné débordée et débordante , addict -

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page