MusiqueCulture

Découvrez les artistes locaux : l’electropop de Drive to Amnesia

Sur Pour info à Orléans, on aime vous faire découvrir des artistes locaux. 😃 On s’intéresse aujourd’hui à Drive to Amnesia, un groupe orléanais qui évolue dans l’électropop

Tout démarre en 2014 pour Drive to Amnesia. Ou plutôt pour Painkillers, formation originelle qui reprend alors des titre de Depeche Mode. Influencé par le groupe mythique de la New Wave, Painkillers se met, rapidement, à créer ses propres compositions. Le voyage reste le même dans une synthpop à la fois sombre et prenante, moderne et captivante.

Découvrez les artistes locaux : l’electropop de Drive to Amnesia 2
Drive To Amnesia, une electropop captivante

Mais après cinq ans passé à jouer avec Painkillers, le groupe décide de se donner une nouvelle identité et né alors Drive to Amnesia. Les compos ont définitivement remplacé les reprises et les quatre orléanais (Mélanie au chant, Maxime à la batterie, Fabrice à la guitare et Fabien au clavier) continue leur route vers des horizons modernes et universelles.

Le groupe compose ses propres morceaux toujours inspiré par des groupes comme Archive, Depeche Mode, IAMX ou Phantogram et commence à se faire connaître dans l’univers de la musique orléanaise, entrant dans la PLaylist proposé par la médiathèque d’Orléans ou mis en avant pas Polysonik, lieu où le groupe répète.

« Hold me » dernier titre du groupe. A découvrir…

Pour les découvrir

Leurs réseaux :
Facebook
Youtube

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer