cultureLoisirsMusique

En janvier à la Scène Nationale

Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2020 ? Et si c’était de sortir davantage ? 🙂
Voici le programme de janvier de la Scène Nationale d’Orléans. Notre petit coup de coeur du mois revient à « Dracula » spectacle jazz pour toute la famille et à « 13 Tongues » spectacle de danse Taïwanaise malheureusement déjà victime de son succès, complet !

MUSIQUE

La Rêveuse – Musique baroque 7/01

Marc-Antoine Charpentier est le compositeur du Grand Siècle qui a le plus aimé et utilisé avec talent l’effectif de trois voix d’hommes.
Cette combinaison de voix masculines, peu utilisée par ailleurs, permettait de mettre en valeur la profondeur des textes dans la musique sacrée, et donnait une extraordinaire densité au discours. On retrouve parfois cet effectif dans d’autres répertoires européens, comme dans les fantastiques Devotional Songs de Purcell, qui semblent faire écho aux méditations de Charpentier ; preuve, s’il en faut, que le génie de Charpentier avait dépassé les frontières et peut-être influencé d’autres grands noms de la musique.

Mardi 7 janvier 20h30
Tarifs de 5€ à 26€
Durée 1h15 environ

📸 DR
📸 DR

Ça tricote au théâtre #2 – Musique improvisées 11/01

Une soirée deux concerts !
➡️ Luis Volkmann Trio
Installée à Cologne, la jeune saxophoniste Luise Volkmann s’impose peu à peu comme une des voix les plus singulières de sa génération. Pour ce trio inédit en France, elle s’est inspirée de la figure d’Albert Kahn et du procédé photographique, l’autochrome, qu’il a promu au début du XXe siècle. Jeux d’exposition, de restitution des couleurs, de flous à dissiper, ou à magnifier, de contrastes à modérer, ou à accentuer, constituent autant de pistes à explorer dans le dialogue avec son étourdissante section rythmique.

➡️ Benjamin Dousteyssier Quartet
Membre du Umlaut Big Band et initiateur du cycle Jazz Series à Paris, Benjamin Dousteyssier est aussi modeste qu’il est fondu d’histoires de jazz. Depuis une dizaine d’années, il explore et revisite avec une rare assiduité les travaux de quelques-unes des figures de cette vaste histoire. Il convoque ici trois de ses camarades réguliers, et tout aussi fous de jazz, pour jouer un répertoire inspiré de la musique et de l’imaginaire de Rashaan Roland Kirk.

Samedi 11 janvier 20h30
Tarifs de 5€ à 10€

En janvier à la Scène Nationale 1
photo : Sylvain Gripoix

Dracula – Jazz 17/01

Notre spectacle chouchou du mois ! Une première pour l’Orchestre National de Jazz 😃
Sous la nouvelle direction artistique de Frédéric Maurin, l’Orchestre National de Jazz présente Dracula, le premier spectacle jeune public de l’histoire de l’Orchestre.

Ce conte musical s’inspire de tous les mythes du vampire, omniprésent dans la plupart des civilisations. La légende de Dracula, connue du monde entier, effraie autant qu’elle fascine, tant la trajectoire et les désirs amoraux de ce symbole, mi-homme mi-dieu, questionnent frontalement la sexualité, l’équilibre entre l’ombre et la lumière, entre le bien et le mal. La richesse de cette mythologie constitue un formidable matériau pour conduire les enfants dans un monde fantasmagorique dans lequel les questions de l’amour, de la mort, de la vie éternelle et de l’ambivalence du désir s’entremêlent. Un monde mystérieux où l’on n’a pas peur des cauchemars et de la magie, ni des esprits qui habitent dans la chambre. Dracula c’est le désir qui se matérialise en musique. Ce programme est conçu pour tous les publics, venez en famille !

Vendredi 17 janvier 20h30
Tarifs de 5€ à 26€
Durée 45 minutes – à partir de 7 ans

En janvier à la Scène Nationale 2
photo : Igor Cat

Quatuor Casals – Musique de chambre 21/01

Le Quatuor Casals, qui vient de fêter ses 20 ans d’existence, incontournable sur la scène internationale, en particulier pour ses interprétations des quatuors de Beethoven, a la particularité de posséder une magnifique collection d’archets d’époque, et peut ainsi présenter chaque style musical dans son « instrumentarium » d’origine.
Les Quatuors de l’opus 18, composés entre 1798 et 1800, sont pleins de fraîcheur et de science, mais aussi empreints de quelques maladresses, ce qui les rend particulièrement attachants. Les numéros d’opus ne suivant pas toujours la chronologie de composition, vous entendrez dans ce concert le premier quatuor écrit par Beethoven, l’opus 18 n° 3. Le public considéra les quatuors dits Razumovsky comme « la mauvaise farce d’un toqué… une musique de cinglé ». Composé très rapidement (en à peine un mois) ce premier quatuor Razumovsky, du nom de l’ambassadeur de Russie à Vienne auquel ces quatuors sont dédiés, est un événement dans l’histoire du genre, de par ses dimensions, son langage ou son contenu expressif. Le Quatuor Casals a choisi en miroir de ce programme de nous faire découvrir le compositeur espagnol Francisco Coll, l’un des très rares élèves du génial Thomas Adès, proche parmi les proches du Quatuor Diotima.

Mardi 21 janvier 20h30
Tarifs de 5€ à 26€
Durée 1h40 environ

En janvier à la Scène Nationale 3
photo : Benjamin Favrat

DANSE/CIRQUE

Chiquenaudes/Romance en Stuc de Daniel Larrieu – Danse 10/01

Avec la recréation de deux pièces fondatrices de son répertoire, aussi engagées qu’expérimentales, le chorégraphe Daniel Larrieu invite le public à replonger dans l’effervescence créative de ses débuts.
Transmettre un « ici et maintenant ». On voit d’abord le caractère fugace des signes précis et silencieux de Chiquenaudes, conçue pour le Concours de Bagnolet en 1982, telle une variation spatiale autour d’un même vocabulaire gestuel. Puis la fresque théâtrale de Romance en Stuc, créée en 1985 pour le Cloître des Célestins en Avignon, une chorégraphie qui s’enroule autour d’un récit et qui expérimente la mise en scène d’un chœur antique dansé.
➡️ Teaser de Romance en Stuc : https://www.youtube.com/watch?v=esS0CBpVghs&feature=youtu.be

Vendredi 10 janvier 20h30
Tarifs de 5€ à 26€
Durée 1h30 environ

En janvier à la Scène Nationale 4
📸 Gia To

13 Tongues – Danse 14/01

Avec ses œuvres harmonieuses et sensibles, la troupe a fait connaître la danse taïwanaise dans le monde entier.
La troupe Cloud Gate est une des institutions de danse les plus renommées d’Asie. Fondée en 1973 par le danseur et chorégraphe Lin Hwai-min, la troupe est rapidement devenue la troupe de référence de la danse contemporaine taïwanaise dans le monde. Acclamée par la critique internationale, c’est une grande première d’accueillir la compagnie à Orléans. Son riche répertoire est ancré dans les mythes et l’esthétique asiatiques traditionnels et ses 24 danseurs reçoivent une formation basée sur la méditation, le Qi Gong, les arts martiaux, la danse moderne, le ballet et la calligraphie. Dans 13 Tongues, le chorégraphe Cheng Tsung-lung, fasciné par les histoires de sa mère au sujet de « Thirteen Tongues », légendaire conteur de rue des années 60 à Bangka, plus vieux quartier de la ville de Taipei, riche en temples, rites religieux et défilés festifs, transforme le souvenir de son enfance en un monde fantastique. Le son métallique d’une cloche à main déploie le paysage sonore qui associe chansons folkloriques taïwanaises, airs nakashi japonais et musiques électroniques. Au sein d’images projetées qui rappellent les couleurs des temples, les danseurs se déplacent, chantent des mantras mystérieux, piétinent, chancellent et tremblent comme des chamans enchantés. Laissez-vous envoûter !
Teaser : https://www.youtube.com/watch?v=CcUSwHMp6UU&feature=youtu.be


Mardi 14 janvier 20h30 −
Tarifs de 5€ à 26€
Durée 1h
Complet : liste d’attente ouverte pour le spectacle. Pour vous y inscrire, contactez la billetterie par téléphone du mardi au samedi de 14h à 19h au 02 38 62 75 30.


Facebook : La Scène nationale d’Orléans
Billetterie : https://www.scenenationaledorleans.fr/musique-63.html
Théâtre d’Orléans
Boulevard Pierre Ségelle
45000 ORLEANS


Afficher plus

Aurélie

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :) - Accessoirement kiné débordée et débordante , addict -

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page