culture

Tête à tête avec Beatriz Fernandez Ibanez

10985881_10152943760563251_8459267529741098920_nEn s’imposant d’un petit but (23-22) au Palais des Sports dans la Finale Aller de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe, le Fleury Loiret Handball s’est offert le droit de rêver à un premier titre Européen.

A la veille de la Finale retour au Danemark, nous vous proposons chaque jour de revenir avec une des protagonistes de cette finale sur le match aller mais également sur les perspectives de victoire puis dans une seconde partie nous apprendrons à mieux connaître la joueuse sur un plan plus personnel.


Interview Beatriz Fernandez Ibanez
7-FERNANDEZ_Beatriz
Après Darly Zoqbi De Paula, Gnonsiane Niombla, Marion Callavé, Audrey Bruneau, Dani Miño Larenas, Manon Grimaud, Roseline Ngo-Leyi et Maakan Tounkara, c’est à l’Internationale Espagnole Beatriz Fernandez Ibanez de se prêter au jeu des questions/réponses.

INTERVIEW – 1ère PARTIE –
Retour sur la Finale de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe

http://richard-sebastien-photographie.fr/

Après cette courte victoire (23-22) quel est le sentiment qui prédomine ?
     Nous sommes heureuses d’avoir battu une équipe de cette qualité, mais nous savons que nous devons garder la tête froide avant d’aborder la Finale Retour.. Nous devons penser a donner toutes nos forces au Danemark.

Revenons sur ta performance individuelle, tu as parfaitement suppléé la sortie de Gnonsiane Niombla dans le dernier quart d’heure. On t’a vu très à l’aise avec notamment un tir de loin retrouvé. Comment l’expliques-tu ? Le fruit du Stage au Vardar ?
     Cette année a été très difficile pour moi à tous les niveaux et je suis consciente de faire une année irrégulière. Aller au Vardar m’a permis de retrouver le rythme et de bonnes sensations.

Tout reste à faire dans cette finale et c’est un déplacement périlleux qui vous attend Dimanche prochain pour aller conquérir un premier titre historique. Défendre ce petit but d’avance ne sera pas tâche aisée devant une salle acquise à la cause des locales, quel est pour vous le scénario idéal dans cette finale retour ?
     Ce sera un match très difficile mais je suis certaine que nous donnerons toutes nos forces sur le terrain. Nous devons penser que le match débute à 0-0 . C’est un regret de ne pas pouvoir aborder cette Finale Retour à la maison et devant notre public.

Enfin un petit mot sur le public qui a répondu en nombre hier au Palais des Sports, une belle fête du handball ? D’ailleurs certains ont déjà prévu de faire le déplacement la semaine prochaine, cela revêt forcément une importance quand l’on est joueuse ou est ce que la concentration prend finalement le dessus ?
     Le public est un facteur très important, nous avons senti sa présence lors du dernier match à domicile et avons apprécié d’être soutenu jusqu’à la victoire. C’est une sensation fantastique d’être encourager par autant de personnes ! 

INTERVIEW – 2ème PARTIE –
Interview décalée les yeux dans les yeux avec Bea

http://richard-sebastien-photographie.fr/

Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ?
Je me lave le visage.

Quelle est la dernière chose que vous faites avant de dormir ?
Je me lave les dents.

Quelle était votre matière préférée à l’école ?
L’Histoire et l’éducation physique et sportive.

Quelle est votre personnalité préférée ?
J’aime les gens sincères, drôles et ayant de l’empathie. 

Mis à part le handball, qu’aimez-vous le plus dans la vie ?
J’aime être entourer de mes amis et ma famille mais aussi les voyages, le cinéma et la musique.

Que détestez vous le plus dans la vie ?
Je déteste les personnes fausses, qui mentent et qui n’agissent que par intérêt. A contrario, j’aime les personnes en qui je peux avoir confiance.

Quel est votre dernier gros achat ?
Un Ordinateur.

Qu’écoutez vous le plus musicalement ?
Je suis très éclectique, j’écoute du rock, du R&B, de la soul et de la pop.

Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?
Ce mois-ci.

A quand remonte votre dernière fête ?
La dernière fête ? Au cours des derniers jours de vacances. 

Une idole dans le milieu du sport ?
Je n’ai pas d’idole (je n’en ai jamais eu) mais j’admire de nombreux athlètes.

Comment vous voyez vous dans 20 ans ?
Avoir une vie tranquille et profiter des choses simples de la vie. En famille avec 2 ou 3 enfants. 

Si vous aviez un super pouvoir lequel ce serait ?
Je ne veux pas de super pouvoirs. Je pense qu’il y’a plus d’inconvénients que d’avantages à avoir des super pouvoirs.

Alexandre Debray
@BeInAlex

Afficher plus

Alexandre

Fier et heureux d'être Orléanais. Passionné de sports et pratiquant assidu de la course à pied. J'ai rejoint l'équipe de Pour Info à Orléans au tout début de l'aventure et voir tout le chemin parcouru aujourd'hui me laisse sans voix...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com