[Football : Ligue 2, 27ème Journée] : US Orléans Loiret Football 0-1 Valenciennes Football Club

|

10460512_10153135296403536_4242008061084422642_n
L‘US Orléans (12ème) recevait le Valenciennes Football Club (17ème) à 20h00 au Stade de la Source pour le compte de la 27ème journée de Ligue 2.

Un match important pour les Orléanais face au premier non relégable et nul doute que ce soir en cas de victoire, l’US Orléans ferait un grand pas vers le maintien et mettrait le VAFC dans une position encore plus inconfortable …

Résumé du Match

IMG_5226
Première Période

IMG_5232
11 de départ de l’US Orléans : Balijon, Afougou, Abdoulaye, Pinaut, Brillault, Mendy, Youssouf, Ligoule, Loriot, Maah et Bemmeziane.

11 de départ du VAFC : Charruau, Abdelhamid, Ciss, Lala, Enza Yamissi, Kabore, Fulgini, Tousart, Le Tallec, N’Guette et Diarra.

On assiste à un long round d’observation au milieu du terrain entre les deux équipes, la première occasion est Orléanaise : après un peu plus de 6 minutes de jeu sur une longue ouverture Maah est à la réception mais sa tête ne trompe pas Paul Charruau qui capte le ballon.

Petit à petit les Valenciennois se montrent de plus en plus offensifs et Arnaud Balijon après avoir repoussé le danger une première fois, ne peut rien faire avec une reprise en première intention d’Anthony Le Tallec et le ballon qui se loge dans la lucarne opposée (0-1 à la 16′).

Les Orléanais n’y sont pas en cette entame de match et l’on frôle le 2-0 mais c’est encore Arnaud Balijon qui sauve la maison jaune, il repousse le tir d’Opa Nguette (17′).

Coup dur pour l’US Orléans avec la sortie de Guillaume Loriot dès la 34ème minute, il cède sa place à Julien Delonglée.

Grosse occasion suite à un coup franc lointain de Youssouf, cafouillage dans la défense du VAFC et le ballon qui revient dans les pieds de Jean-Paul Mendy mais sa frappe est trop croisée et passe à côté (37′). Les Orléanais poussent en cette fin de première période mais la défense de Valenciennes se montre hermétique et c’est avec un but d’avance que les Valenciennois regagnent les vestiaires (0-1).

Seconde Période

IMG_5236
Deuxième changement effectué par Olivier Frapolli avec l’entrée de Gregory Tomas et la sortie de Bruce Abdoulaye (coupable de nombreux errements défensifs).

On sent des Orléanais déterminés au coup d’envoi de cette seconde période et cela se traduit rapidement par une nette domination, Benjaloud Youssouf possède le ballon d’égalisation suite à un centre en retrait parfait de Maah mais son tir est trop tendre pour prendre à défaut Paul Charruau (50′).
Deuxième action coup sur coup avec cette fois Samir Bemmeziane qui voit son tir contré et finir en corner, corner qui ne donne rien (51′).
C’est un véritable temps fort Orléanais auquel on assiste depuis la reprise mais toujours ce problème de finition …

Le rythme de la partie retombe quelque peu après 10 premières minutes de folie côté Orléanais et forcément des regrets car l’égalisation tant convoitée n’est pas au bout. Encore 25 minutes pour aller chercher cette égalisation ! La chance n’est pas du côté des Orléanais et c’est la barre transversale qui repousse une frappe séche de Delonglée (66′).

Le scénario tourne à la catastrophe quand Robert Maah prend un carton jaune après un tacle trop appuyé, l’attaquant Orléanais conteste la décision de l’arbitre et hérite d’un deuxième carton jaune synonyme de rouge (68′). Mais quelques secondes après, Kaboré commet à son tour un gros tacle et hérite d’un deuxième carton jaune (70′) les deux équipes se retrouvent à dix pour les 20 dernières minutes.

Dernier changement pour Olivier Frapolli avec l’entrée de Bachibou Koita qui remplace Jean-Paul Mendy. Le jeu est particulièrement haché et les grosses fautes s’enchaînent. On assiste clairement à un attaque-défense depuis la reprise et pour le moment le moins que l’on puisse dire c’est qu’a ce petit jeu les Valenciennois tiennent bon car à dix minutes de la fin ils ont toujours ce but d’avance (0-1 à la 80′). D’autant que l’état de la pelouse n’aide pas à produire du beau jeu !

4 066 spectateurs : affluence ce soir dans la norme des derniers matchs.

Orléans ne démérite pas et campe dans la moitié de terrain de Valenciennes mais sans toutefois mettre en danger Paul Charruau qui n’a pas besoin de forcé son talent pour préserver ce maigre avantage en faveur des visiteurs.

4 minutes de temps additionnel pour encore y croire, une dernière frappe de Ligoule contrée qui frôle le poteau mais rien n’y fait Valenciennes préserve son but d’avance après nous avoir offert un maigre spectacle. Néanmoins, Valenciennes réalise la bonne opération et Orléans recule d’une place et pointe ce soir à la 13éme place.

Alexandre Debray
@BeInAlex 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00