cultureActualitésExpositionsCulture

Il y a 30 ans, le génocide des Tutsi

Dimanche 7 juillet de 15h à 17h, dans le cadre des 30è commémorations du génocide des Tutsi, le CERCIL – Musée Mémorial des enfants du Vel d’hiv organise un temps fort, avec une exposition et le témoignage d’une rescapée.

Entre le 7 avril et la mi-juillet 1994, plus d’un million de personnes sont mortes assassinées au Rwanda : en moins de trois mois, les trois quarts de la population tutsi ont péri au cours du dernier génocide du XXe siècle.
Le génocide des Tutsi rwandais n’est pas le fruit d’un soudain accès de folie collective. L’efficacité et la rapidité du massacre systématique des hommes, des femmes et des enfants tutsi rendent compte de la préparation minutieuse des tueries.

Il y a 30 ans, le génocide des Tutsi 2

Témoignage à 16h
Leiny Munyakazi a survécu au génocide.
À Kigali, en 1994, elle part cacher ses enfants chez sa sœur en province rwandaise pensant les protéger. Tous les membres de sa famille sont assassinés, faisant d’elle, la seule rescapée.

Dans le livre Rwanda 1994, Paroles de rescapés – Témoignage du génocide perpétré contre les Tutsi (2020), elle livre son histoire aux cotés d’une dizaine d’autres survivants.
Aujourd’hui, elle témoigne et milite au sein de l’association, Tubeho Family, pour aider les rescapés à «se reconstruire». 

Afficher plus

Julien Leclerc

Insatiable curieux avec un blog littéraire Le Tourneur de pages (c'est le premier lien ci-dessous)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page