Actualités

L’Astrolabe d’Orléans : 25 ans de musique et un déménagement acté !

L’Astrolabe, la Scène de Musiques Actuelles (S.M.A.C.) d’Orléans, souffle cette année ses 25 bougies ! Depuis son ouverture, cette salle de concert a accueilli de nombreux artistes, dont certains sont aujourd’hui reconnus internationalement. Pour célébrer cet anniversaire et préparer l’avenir, la mairie d’Orléans a récemment acquis(10 avril 2024) un terrain pour y construire un nouvel Astrolabe, plus grand et plus moderne. Retour sur l’histoire de ce lieu emblématique et focus sur les futurs projets.

Un quart de siècle de musique et de découvertes

Depuis son inauguration en 1999, l’Astrolabe a vu défiler sur sa scène des artistes de tous horizons, qui ont marqué la scène musicale française et internationale. Parmi eux, on peut citer Stromae en 2011 qui était venu en résidence pour peaufiner ses performances scéniques, ou encore Christine and the Queens (2014). La chaîne YouTube de l’Astro pourra vous faire revivre quelques-uns grands moments.

L’Astrolabe a également toujours eu à cœur de soutenir les artistes locaux et émergents, en leur offrant une scène pour se produire et se faire connaître du public. C’est le cas de LFK, jeune chanteur orléanais qui a remporté le prix coup de cœur du concours jeune talent et a été finaliste du tremplin Versailles Live en 2023. Les soirées Astrosonik, totalement gratuites, permettent aux artistes locaux de se faire connaître du public en leur offrant une scène.

L’occasion de vous partager quelques photos du talentueux Antoine Fouchard (@antoinefchrd) prise à l’Astrolabe au cours des dernières années.

Un déménagement attendu et nécessaire

Afin de poursuivre son développement culturel et de s’adapter à l’évolution des pratiques musicales, la mairie d’Orléans a décidé de construire un nouvel Astrolabe. Le terrain a été acquis auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale (C.C.I.T.), à Fleury-les-Aubrais, dans le quartier Interives. Ce nouvel équipement permettra d’élargir les activités de l’Astrolabe, de répondre aux évolutions des pratiques musicales et artistiques, et de faire émerger un lieu de création pour les artistes.

L'Astrolabe d'Orléans : 25 ans de musique et un déménagement acté ! 11
Serge Grouard signant l’achat du terrain (10 avril 2024)

C’est quoi le projet ?

Le futur Astrolabe devrait inclure deux salles de concerts. La principale disposera d’une scène de 14 mètres par 10, avec des balcons sur les côtés et sera équipée pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Cette salle pourra accueillir jusqu’à 1.100 personnes, doublant ainsi la capacité de l’actuelle salle de l’Astrolabe. Deux objectifs principaux : programmer des artistes qui ne peuvent pas se produire dans les installations actuelles, trop petites, et attirer un public en quête d’un meilleur confort.

Le calendrier prévisionnel pour les travaux

La construction du nouvel Astrolabe se déroulera en plusieurs étapes :

  • Premier semestre 2024 : sélection d’une offre remise par les candidats, délibération en conseil municipal, négociation des conditions du marché avec le ou les lauréats, et notification du marché.
  • Second semestre 2024 : réalisation des études de maîtrise d’œuvre (APD).
  • 2025 : appel d’offres travaux et démarrage des travaux au 3ème trimestre.
  • 2026 : réalisation des travaux.
  • 2027 : réception avec inauguration mi-2027.

Le coût global de l’opération est estimé à 18 M€ toutes dépenses confondues, dont 10,9 M€ HT pour la réalisation des travaux.

Les points clés à retenir :

  • L’Astrolabe fête ses 25 ans en 2023
  • La mairie d’Orléans vient d’acquérir un terrain à Fleury-les-Aubrais pour y construire un nouvel Astrolabe.
  • Les travaux débuteront en 2025 et l’inauguration est prévue mi-2027.
  • Le coût global de l’opération est estimé à 18 M€.


Bonus

Mais au fait, est-ce que vous savez ce qu’est un Astrolabe ?

Moi, en tout cas non, du coup, je suis allé faire un petit tour sur Wikipédia :

L’astrolabe est un vieil outil qui ressemble à une grande boussole utilisée pour regarder les étoiles. Les gens l’utilisaient pour savoir quelle heure il était et dans quelle direction ils allaient en observant le soleil ou les étoiles. Cet outil a d’abord été inventé par des savants grecs, puis amélioré par d’autres savants arabes. Il fonctionne un peu comme une carte du ciel que l’on peut tenir dans ses mains. Une petite vidéo sympa

Afficher plus

Julien

Fondateur de "Pour Info à Orléans" en 2012, je suis en mission pour faire circuler l'information au plus grand nombre, et les bonnes ondes dans la ville !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page