culture

REDECOUVRIR JEAN BARDIN

Le Feu Sacré de Jean Bardin s’expose au Musée des Beaux Arts à Orléans

du 3 décembre 2022 au 30 avril 2023

Le collectionneur Aignan Thomas Desfriches a fait d’Orléans, depuis trente ans, un centre artistique de premier plan lorsqu’il convainc en 1786 le conseil municipal d’ouvrir une école gratuite de dessin, sur le modèle existant dans d’autres villes françaises.

REDECOUVRIR JEAN BARDIN 2
L’Education de la Vierge – 1768 – Huile sur toile

Pour œuvrer à cette démocratisation culturelle marquant le début de la décentralisation hors de Paris, l’Académie Royale lui recommande de faire appel comme professeur directeur à Jean Bardin, nom glorieux des arts depuis vingt ans, célèbre en Europe pour ses dessins monumentaux et fiévreux qui rivalisent de notoriété avec ses peintures religieuses. Cet espoir de la peinture d’histoire dès ses débuts en 1760 rejoint les ambitions du collectionneur orléanais, qui attire depuis le milieu du siècle sur les bords de Loire, les artistes de son temps, de Perronneau à Pigalle.

REDECOUVRIR JEAN BARDIN 3
Autoportrait – 1773 – Huile sur toile

Prix de Rome en 1765, agréé à l’Académie en 1779, Jean Bardin est de ceux qui écrivent l’histoire de l’art. Pourtant aucune exposition ne lui avait été consacrée jusqu’alors, laissant dans l’ombre son œuvre autant que son action en faveur des arts.

REDECOUVRIR JEAN BARDIN 4

En 1786, il ouvrait l’Ecole gratuite de dessin d’Orléans, aujourd’hui Ecole Supérieure des Arts et de Design. En 1799, il la complétait par un musée pour fournir des modèles aux élèves. Deux des principales institutions culturelles de la ville doivent leur naissance à cet artiste, auquel Orléans rend hommage en révélant le peintre.

REDECOUVRIR JEAN BARDIN 5
La Confirmation – 1790 – Huile sur toile

Cette exposition marque les débuts des études sur Jean Bardin, dont les œuvres ont jusqu’alors bien souvent été attribuées à ses contemporains, faute de référence.

REDECOUVRIR JEAN BARDIN 6
Le Baptême – 1788 – Huile sur toile

Plusieurs de ses tableaux monumentaux conservés dans des églises ont été restaurés, avec l’aide des Monuments Historiques et des collectivités. Grâce aux recherches récentes, Jean Bardin retrouve sa place dans la peinture des années 1760-1790 et dans l’histoire d’Orléans.

Autour de l’exposition

Visites commentées :

  • samedi 28 janvier à 16h
  • dimanche 5 février à 15h
  • dimanche 12 février à 15h
  • jeudi 16 février à 18h30
  • jeudi 16 mars à 18h30
  • dimanche 2 avril à 15h
  • dimanche 16 avril à 15h
  • jeudi 20 avril à 18h30
  • jeudi 27 avril à 18h30
  • dimanche 30 avril à 15h

Secrets d’expo’ :

Participez à cette visite à deux voix avec les équipes techniques pour découvrir tous les secrets de l’exposition :

  • jeudi 2 mars à 18h30
  • jeudi 13 avril à 18h30

Visites flash à l’occasion du weekend Télérama :

  • samedi 18 et dimanche 9 mars à 14h, 15h, 16h et 17h (durée 30 mn)

Jean Bardin face à ses contemporains par Sylvain Laveissière, conservateur honoraire au département des peintures du Musée du Louvre :

  • samedi 18 mars à 15h

Concerts avec la collaboration de Martine Kaufmann

Une soirée de sonates en 1800 par Justin Taylor, piano forte et Sophie de Bardonnèche, violon :

  • dimanche 29 janvier à 15h

Musique de cour, musique du peuple au temps de Bardin par Paul Goussot, clavecin

  • dimanche 5 mars à 15 h
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com