culture
A la Une

A la découverte de l’oeuvre de Markus LÜPERTZ

Markus Lüpertz, l’un des principaux artistes du néo-expressionisme allemand, déploie son œuvre du 5 mars au 4 septembre 2022 à Orléans, entre le Musée des Beaux Arts, l’Hôtel Cabu et les rues de la ville. PIAO a eu le plaisir de découvrir ses oeuvres, en compagnie de l’artiste la semaine dernière.

Tout d’abord, petit retour sur le parcours de l’artiste. Il nait en 1941 à Libérec en Tchéquie, et travaille entre Berlin, Karlsruhe et Düsseldorf. C’est l’un des artistes les plus influents de l’Allemagne d’après guerre. Son travail, d’après les maitres, nait dans les années 80, en même temps que sa première sculpture, Berger, qui ouvre la voie à une intense production de sculptures monumentales prolongeant ses réflexions picturales. L’œuvre de Markus Lüpertz a connu plusieurs grandes expositions et rétrospectives, notamment à Paris en 2015. L’exposition d’Orléans est la première à penser l’œuvre de Lüpertz dans un prolongement « hors les murs » des œuvres présentées dans l’exposition du MBA.

Peintures, dessins, sculptures et sculptures monumentales, invitent le public à plonger dans l’univers de l’artiste dans lequel les œuvres s’engendrent et se répondent, construisant un paradis perdu que Markus Lüpertz ramène à la vie.

Les oeuvres de « Le Faiseur de dieux » évolueront durant 6 mois dans l’espace public et habiteront les salles du MBA. Markus Lupertz est plus que jamais un artiste contemporain « qui veut un futur pour ses œuvres et le trouve en réfléchissant au passé » comme le définit l’historien de l’art Eric Darragon.
La principale caractéristique des œuvres de cet artiste de l’espace est la monumentalité

Markus Lüpertz veut lutter contre l’appauvrissement de la peinture par l’image. La peinture est une affirmation de l’image mais les contenus sont responsables d’eux-mêmes et donc libres d’interprétation. Il ajoute que « la peinture vit dans celui qui la regarde, elle se ressent et n’est, de ce fait, pas de la responsabilité de l’artiste. Chacun voit ce qu’il veut dans les œuvres, l’essentiel étant de voir quelque chose« .
L’artiste dira aussi que la photographie donne raison au spectateur à la différence de ses œuvres qui font réfléchir…

A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 2
A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 3

Une exposition, trois sites

➡️ Musée des Beaux Arts

Le MBA expose à travers 110 peintures, dessins et petites sculptures, la fabrique de l’œuvre onirique de Markus Lüpertz. La salle d’exposition et les cabinets d’arts graphiques du MBA accueillent l’artiste durant les 6 mois de l’exposition, dans une confrontation aux sources de l’histoire de l’art.

A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 4
Markus Lüpertz
A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 5
A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 6
Marcus Lüpertz

« La peinture vit dans celui qui la regarde, elle se ressent et n’est, de ce fait, pas de la responsabilité de l’artiste. Chacun voit ce qu’il veut dans les oeuvres, l’essentiel étant de voir quelque chose »

Marcus Lüpertz
A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 7

➡️ Hôtel Cabu – Musée d’Histoire et d’Archéologie

L’Hôtel Cabu présente dans ses deux cours, des sculptures aux résurgences antiques, comme des artefacts de la forme essentielle.

A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 8

➡️ Les sites extérieurs de la ville

Les sites extérieurs de la ville (voir plan ci-dessous) deviennent le terrain d’un dialogue des sculptures monumentales de Markus Lüpertz avec Orléans. 11 sculptures sont réunies pour la première fois pour aller hors des murs du musée, à la rencontre du public.

A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 9
Parc Pasteur
A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 10
A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 11
A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 12

L’exposition est réalisée grâce aux prêts exceptionnels de la Galerie Michael Werner.

A la découverte de l'oeuvre de Markus LÜPERTZ 13

A la découverte du faiseur de dieux
Du 5 mars au 4 septembre 2022 à Orléans
Musée des Beaux Arts – Hôtel Cabu – centre ville

Article by Laurence PIAO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page