cultureCultureSpectacle

Le souffle d’une constellation

Vendredi 7 mai, Maud Le Pladec, chorégraphe et directrice du Centre Chorégraphique National d’Orléans, proposait de découvrir une étape de travail de sa prochaine création, Counting stars with you (musiques femmes). PIAO y était.

La joie retrouvée depuis le 19 mai pourrait rapidement faire oublier à quel point la création a vécu dans l’ombre pendant ces derniers mois. Et on oublie trop souvent l’ombre dans l’histoire officielle et c’est justement cela que Maud Le Pladec met en lumière dans Counting stars with you (musiques femmes). Comme l’indique le titre, ce sont uniquement des compositrices qui forment le répertoire de ce spectacle. De Kassia de Constantinople (IXe siècle) à Lucie Antunes (dont le premier album est sorti en 2019), c’est un panel musical féminin qui nourrit et mène ce spectacle, un choix qui se place contre la logique des « grands noms », principalement masculins du « patrimoine » .

Le souffle d'une constellation 2
@juliepareau

Sur le plateau, sobre et immense, les quatre danseuses et deux danseurs posent leur voix dans un chant envoûtant, les prémices d’un échange constant entre les six interprètes. Les voix se répondent, s’accordent. Le spectacle prend le rythme de cet ensemble, les corps se mettent en mouvement, esquissant la possibilité d’une constellation, course où le souffle servirait de relais. Il y a une transmission d’énergie qui investit peu à peu l’espace de la salle Touchard. Dans la foulée de ces dernières créations, Maud Le Pladec interroge le collectif sur le plateau. Twenty-seven perspectives (2018) laissait voir dix interprètes explorer la Symphonie inachevée de Schubert sur une page blanche scénographiée. Chaque mouvement était autant le point de départ d’une nouvelle tentative que la continuité de ce qui l’avait précédé. Maud Le Pladec questionne tout en faisant, recourt autant à l’esprit qu’aux émotions. La théorie prend forme dans les corps et les voix. Réfléchir au groupe revient à penser les individus. Mettre en avant les créatrices d’hier et d’aujourd’hui est une manière de prendre du recul sur l’histoire officielle, ce roman national et patriarcal. Dans Counting stars with you, chacune (et chacun) apporte sa part à l’édifice, sa voix à l’harmonie. Cette étape de travail laisse une empreinte forte par l’émotion vocale de ces interprètes et l’énergie de la construction de ce groupe. La création va s’affiner, s’affirmer notamment lors de la prochaine résidence en juin à Orléans avant d’être créée au Festival Montpellier Danse (30 juin et 1er juillet) et des représentations à La Scène nationale d’Orléans la saison prochaine.

Conception, direction artistique et chorégraphie : Maud Le Pladec
Dramaturgie musicale : Maud Le Pladec et Tom Pauwels de l’Ensemble Ictus
Musique composée, arrangée, interprétée & produite par : Chloé Thévenin
Compositrices / répertoire pressenti (en cours) : Kassia de Constantinople, Madame Gandhi, Anna Caragnano & Donato Dozzy, Elysia Crampton, Barbara Strozzi, Laura Steenberge, Giovanna Marini, Lucie Antunes, Chloé…
Travail vocal et assistante à la dramaturgie musicale : Dalila Khatir
Danseur•euse•s et chanteur•euse•s : Régis Badel, Chandra Grangean, Pere Jou, Andréa Moufounda, Aure Wachter, Solène Wachter
Conception et création costumes : Christelle Kocher, assistée de Carles Urraca Serra — KOCHÉ
Assistante costumes : Marion Régnier
Création lumières et scénographie : Éric Soyer
Dramaturgie : Baudouin Woehl
Régie générale : Fabrice Le Fur
Régie lumières : Nicolas Marc
Régie son : Vincent Le Meur

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com