Festivals

Hop Pop Hop : inauguration sous le signe de l’émotion

Le Festival HOP POP HOP 2020 est lancé ! Hier soir, l’inauguration a eu lieu dans le jardin de l’Evêché, en présence des partenaires de l’événement et de Serge Grouard, maire d’Orléans. Place à la scène émergente pendant 2 jours, sur 3 sites ( dont 2 en plein air ) situés au coeur de ville.

C’est plein d’émotions que Frédéric Robbe, directeur de l’Astrolabe, a remercié les partenaires présents et rappelé l’importance de la tenue de l’événement pour les acteurs du milieu culturel et de l’événementiel : « Le monde de la culture vit un vrai cataclysme, pour les artistes, les techniciens, les prestataires. Et plus grave encore, c’est ce que ça insère dans la tête des gens. Aujourd’hui pour les jeunes, danser être devenu presque un délit et c’est dérangeant. Il y a toute une stratégie à mettre en place autour de ça, et on essaie de le faire aujourd’hui par ce festival. Apprendre au public les nouveaux codes, et continuer à vivre avec ça. Faire vivre un festival, danser, être à un événement, boire des coups avec les copains. C’est extrêmement important. Ce sont nos paradigmes qui sont en danger et c’est une vrai résistance de tenter de faire vivre des projets comme celui-là. »


Le cadre est splendide. Les organisateurs ont été attentifs aux consignes sanitaires, et le seront à éduquer le public aussi. Les espaces sont aménagés pour permettre la distanciation, avec affiches et aiguillages à l’appui. Le pari de continuer à faire vivre la culture est relevé, et le public aura à se responsabiliser, et cela pour l’avenir de ces événements en voie de disparition.

« Ils ont tenu bons ! Ils ont mobilisés leurs énergies, pris des risques en continuant à faire vivre ce projet, dans l’incertitude » entame François Bonneau président de la région Centre Val de Loire. « Ils relèvent le pari que sous une forme adaptée, on peut redonner à nos villes les belles émotions, les belles envolées qu’on peut y vivre. Les villes ont besoin de vous. »
L’artiste Dombrance a ensuite lancé les 2 jours de festivités, dans ce cadre majestueux et charmant. Réentendre de la musique dans ce beau jardin, qui n’a pas pu accueillir Jazz à l’Evêché en juin dernier, se rapprochait hier soir, presque du rêve.

Émotion palpable hier soir au sein de l’assemblée. Ce festival est le fruit d’un énorme travail, réalisé dans un contexte difficile, et peut ouvrir la voie à une autre façon de vivre le spectacle. Aménager les environnements, éduquer le public. Donner une chance à la culture de continuer à vivre, en montrant qu’en se réinventant, des choses sont possibles.
Pari relevé et il sera tenu, à n’en pas douter.

➡️ Retrouvez notre article de présentation ici : https://piao.fr/2020/09/hop-pop-hop-de-retour-vendredi/
➡️ Infos billetterie et artistes : https://www.hoppophop.fr/


Crédit Photos : Antoine Fouchard

Afficher plus

Aurélie

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :) - Accessoirement kiné débordée et débordante , addict -

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page