Football : L'USO s'incline 0-1 face à Troyes 2

Football : L’USO s’incline 0-1 face à Troyes

13995_10153217562543536_2552979782449091215_n
Match de gala au Stade de la Source ce soir, l’Us Orléans (15ème) reçoit l’actuel leader de Ligue 2 l’ESTAC de Troyes pour le compte de la 31ème journée.

L’US Orléans a grand besoin de point(s) ce soir, le club qui n’a plus gagné depuis le 20 février dans le derby face à Tours (2-1). Pas facile face à un adversaire qui vise lui la montée en Ligue 1 et aimerait bien repartir du stade de la source avec 3 nouveaux points dans ses besaces.

Résumé du Match
IMG_6277
11 de départ de l’US Orléans : Renault, Afougou, Brillault, Sidibé, Pinaud, Ligoule, Loriot, Delonglée, Maah, Louisy-Daniel, Chérif.

11 de départ de l’ESTAC Troyes : Petric, Rincon, Carole, Lacour, Saunier, Ayasse, Azamoun, Ben Saada, Court, Pi, Bekamenga.

Première Période 

La première occasion est à mettre en faveur des Orléanais avec une tête de Maxime Brillault qui termine sa course dans les gants de Denis Petric (5′). 

On assiste alors à un fait assez rare pour être souligné, les Drouguis (supporters de l’US Orléans) cessent les encouragements et déploient une banderole. Ils sont mécontents, les joueurs n’étant pas venu vers eux lors du dernier déplacement à Créteil. 

IMG_6289On assiste à une belle entame de la part des Orléanais, un bon centre de Tafsir Cherif qui trouve Wilfried Louisy Daniel qui n’appuie pas assez sa tête (11′). Nouvelle grosse occasion pour l’USO avec une frappe de plus de 25 mètres de Julien Delonglée mais c’est la barre transversale qui sauve le gardien Troyen (17′).

Les Troyens se montrent eux aussi entreprenants mais la défense Orléanaise est bien en place, grosse frayeur toutefois sur un corner avec une tête de Christian Bekamenga qui frôle le cadre du but de Thomas Renault (27′).

La première période se termine sur ce score de 0-0, les deux équipes auront offerts du jeu mais sans toutefois mettre en danger les gardiens qui n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent dans ce premier acte.

Seconde Période 

Grosse occassion pour l’US Orléans dès le début de cette seconde période avec un tir de Delonglée qui passe de peu à côté, le réalisme n’est toujours pas Orléanais (48′).

Ce que l’on redoutait arrive avec l’ouverture du score des visiteurs (0-1) sur un bon centre Bekamenga est à la réception et il lob astucieusement un Thomas Renault un peu trop imprudent sur le coup (52′).

IMG_6292
On le sait, il n’est pas facile de produire du jeu sur ce Stade de la Source où la pelouse fait débat depuis le début de la saison et dont on a hâte d’entrevoir la nouvelle la saison prochaine … Autant dire que cette ouverture du score sonne comme un coup de tonnerre. 

Coup de théâtre, sur un contact de la tête entre Ligoule et Ben Saada, l’arbitre voit rouge et expulse le joueur Orléanais qui reçoit son deuxième jaune (69′). Ben Saada est en sang et reçoit des soins sur le banc de touche mais il y’avait semble t-il un simple tête contre tête. Le rouge est discutable !

Déjà mené 0-1 et réduit à 10 contre 11 face au leader du Championnat, la tâche a tout d’impossible dorénavant. Même si les Orléanais mettent du cœur à l’ouvrage mais le réalisme n’est une fois de plus pas du côté des locaux.

Un temps additionnel de 6 minutes pour encore croire à un retour et un petit point qui ferait le plus grand bien aux Orléanais après un scénario catastrophe malgré une première période plutôt correcte mais sans réalisme offensif. Rien n’y fait et Orléans continue son surplace et voit même le premier relégable Tours revenir à 3 points ce soir … Autant dire que la fin de saison s’annonce encore longue et que la maintien est loin d’être acquis !

Prochain match la semaine prochaine avec un déplacement à Clermont avant de recevoir Dijon le Samedi 25 Avril à 14h00.

Alexandre Debray
@BeInAlex

Partage cet article ⤵

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

retour en haut