culture

Résumé de USO – Stade Lavallois (vidéo)

Retour en vidéo sur le match de vendredi dernier entre l’ US Orléans Loiret Football et le Stade Lavallois.

Le film du match

Alors qu’on aurait pu croire à un match déséquilibré, c’est finalement Laval qui est venu imposer son jeu au Stade de La Source. Avec un début de match catastrophe et un but pris dés la deuxième minute par l’ancien Nantais, Mamadou Diallo. Il trompe alors de la tête, une défense orléanaise totalement absente pour le coup. Il aura fallu attendre la 89ème minute pour que la nouvelle recrue Robert Maah égalise de demi volée lui aussi sur  corner, permettant ainsi à l’ US Orléans Loiret Football de réaliser un petit hold-up. L’ USO pourra aussi grandement remercier son gardien, Thomas Renault qui a su réaliser de très grands arrêts en seconde mi-temps.

Le Jeu

Ce match a pointé du doigt le manque d’inspiration du milieu de terrain orléanais et les petits doutes de nos attaquants. Toutefois il a encore une fois mis en valeur la solidarité et le mental de cette équipe qui même lorsqu’ils n’arrivent pas à produire du jeu est capable de ne pas exploser défensivement et faire bloc face à l’adversaire. Des choix forts avaient été fait par Olivier Frapolli en placant Luigi Glombart et Robert Maah sur le banc de touche, mais on attend bien évidement plus de Loris Arnaud ou bien Loïc Loval Landré qui avaient prix leur place.

Les hommes du match

Thomas Renault matthieu ligoule


Les hommes forts du match côté Orléans ont été Thomas Renault pour avoir su empêcher Laval de creuser l’écart et Matthieu Ligoule au milieu de terrain.

Stop le bla bla , place à la vidéo

Afficher plus

Articles similaires

2 commentaires

  1. Pour avoir vu le match (plutôt super ennuyant il faut l’admettre), mais pour revenir au résumé, autant le match d’Arnaud me semblait tout à fait correct mais qu’est-ce que j’ai été déçu par Puyo qui a quand même manqué tout ce qu’il voulait et que j’ai trouvé très vite fatigué sur ces courses de replacements où il ne faisait pas toujours l’effort.

    Ensuite, c’est plus spécifique au foot mais quelle idée de rester par terre pendant 3 minutes suite à un coup reçu quand il ne reste que très peu de temps et qu’on est mené au score ? Bon s’il a mal (car je parle encore de Puyo) OK, mais 15 secondes après il se déplaçait tout à fait normalement : ça me saoûle.

    Enfin, comme souligné dans l’article, heureusement qu’Orléans a Renault dans les buts car l’addition aurait pu être bien plus salée que ce miraculeux match nul.

    Même si j’ai été déçu de la prestation de cette équipe, gardons à l’esprit que tout n’est pas toujours parfait à chaque match et soulignons l’excellent départ de cette équipe promue.

    1. Salut Bucky
      Content de te retrouver ici aussi.

      Merci pour ton retour sur le match.
      Tu reviens sur le match de Puyo dans lequel tu as souligné ses carences défensives et physique , je te rejoins la dessus. Je pense que la saison va être longue pour lui.
      Mais si l’on fait la comparaison avec Loris Arnaud, il est clair que ce dernier a un gros volume physique mais le gros désavantage de n’être quasiment jamais décisif contrairement à Puyo qui de part la qualité de ses coups de pied arrêtés peux nous débloquer un match à tout moment. Il a pour lui un très bon sens du jeu et une merveilleuse patte gauche, notre jeu d’attaque est souvent dépendant de son état de forme. Vu qu’il est passé à côté de son match, nos attaquants aussi et le match s’en est ressenti.

      Il nous manque un deuxième joueur avec ce profil, ce sera peut-être Lundi Glombard…

      J’ai bon espoir aussi car si lorsqu’on joue mal on prend un point c’est plutôt bon signe.

      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page