culture

[Basket : Pro A, J11]

Orléans Loiret Basket 80-77 Chorale Roanne

Une Victoire Laborieuse mais au combien Importante

Retour sur le match de Samedi soir au palais des Sports et la victoire de l’Orléans Loiret Basket 80 à 77.

On s’attendait à un tout autre scénario que celui de samedi avec une équipe d’Orléans forte de sa très bonne entame de saison et invincible à domicile depuis plus de 11 matchs consécutifs (en comptant le match amical de pré saison au Palais des Sports) et une équipe de Roanne qui venait de subir un lourd revers face à Pau Orthez à domicile et qui devait faire sans deux de ses meilleurs atouts (L’ailier William Gradit et le Pivot Jamelle Gagins mis à pied).

image

Honneur fait à l’ex Orléanais Yohann Sangare qui reçoit une casquette célébrant les 20 ans de l’Orléans Loiret Basket.

image

On rend également hommage à nos 3 All Stars qui reçoivent le fameux sésame

Début de match serré entre les deux formations (6-6 à la 3’) puis Roanne se détache suite à un gros passage à vide et un manque d’adresse des Orléanais (11-15). Fort heureusement les individualités Orléanaises vont permettrent à Orléans de rester dans le coup suite à un And One de Brian Greene et une mise en route de la gâchette Kyle McAlarney (17-15 à la 7’).
Le premier quart-temps se solde par un 22-20 en faveur des joueurs de l’Orléans Loiret Basket.

Orléans a beaucoup de mal face au jeu rapide de Roanne qui pose énormément de problèmes à notre défense mais tient le coup grâce à un bon travail de Terence Dials (8 points dans le second quart-temps) et aux quelques erreurs de Roanne.
A la pause Orléans mène 40-32 et ce malgré un beau travail de l’équipe de Roanne.

Orléans se détache rapidement dans le troisième quart-temps en menant de 13 points suite à une technique sifflée à Samnick et aux 2 lancers de Darnell Harris (55-42) et à même l’occasion du +16 sur un tir à 3 points de Brian Greene mais l’arceau en décide autrement.
Mais une fois de plus Orléans retombe dans ses travers et connaît un gros passage à vide qui voit Roanne revenir à égalité avant l’entame du dernier quart-temps (60-60).

Le dernier quart-temps connaît de multiples rebondissements et c’est Roanne qui prend les commandes (66-69 puis 71-74 à la 37’) mais Brian Greene d’un 3 points remet les deux équipes dos à dos.
Kim English marque à 3 points (76-77) et Pape Philippe Amagou possède la balle de match alors qu’il reste 25s mais il prend un tir à 3 points incompréhensible qu’il manque et c’est finalement Orléans qui va reprendre les commandes suite à un coup de sifflet des arbitres qui donne une antisportive à Damien Inglis.
Orléans réussit ses lancers et s’impose finalement 80-77 dans ce match au scénario complètement fou.

Une fois de plus Orléans n’aura pas réussit à tenir son avance mais c’est finalement dos au mur que l’équipe aura eu la plus belle des réactions en retrouvant son collectif qui fait la force de cette équipe.

Les Stats du match : 

Brian Greene termine meilleur marqueur Orléanais avec 18 points.

Le meilleur marqueur du match est le joueur de Roanne JaMychal Green avec 20 points.

image

Les réactions d’après match :

 

Philippe Hervé (Entraîneur Orléans Loiret Basket) : Il s’attendait à un match difficile “Une équipe qui sait jouer contre nous et qui joue bien” mais déplore toutefois le scénario “Encore le même bémol, chaque fois on mène de 10-15 points puis gros relâchement” mais retiens tout de même la fin de match et le “Regain de solidarité”.
Il a conscience qu’il sera pas simple de résoudre ce problème “Le plus dur pour un entraîneur combattre le relâchement”.
image

Fernando Raposo (Pivot, Orléans Loiret Basket) : Il analyse le match “On sait pas jouer quand on est confortable, ce n’est pas la première fois” et pour lui la bonne fin de match s’explique par “la confiance avec les dernières victoires”.

Du point de vue personnel il termine avec 12 points, 3 rebonds et 13 d’évaluation mais n’est pas satisfait “Pas à mon meilleur en défense, pas à la hauteur de Roanne”.

image

Yohann Sangare (Meneur, Roanne) : Conscient que la tâche n’avait rien de simple ce soir “Deux joueurs majeurs absents” et revient sur l’erreur de Pape Philippe Amagou “on perd le match sur cette action” et sur la faute antisportive “Faute qui influence le match, décision sévère et discutable”.

Il est content de la réussite de cette équipe d’Orléans qui selon lui “n’est pas l’équipe la plus impressionnante sur le papier” mais qui “collectivement joue le mieux”. Pour lui Orléans peut “viser très haut cette saison”.
image

Orléans conserve son fauteuil de leader et se déplacera ce Vendredi 20 Décembre à Dijon (20h45) qui est en forme actuellement et présente une défense très appliquée.

Alexandre Debray
@BeInAlex

Afficher plus

Alexandre

Fier et heureux d'être Orléanais. Passionné de sports et pratiquant assidu. J'ai rejoint l'équipe de Pour Info à Orléans au tout début de l'aventure et voir tout le chemin parcouru aujourd'hui me laisse sans voix...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com