Sports

Touché mais vraiment loin d’être coulé

On avait quitté notre Orléanais, Brice Daubord, sur un titre de vainqueur du Tour Asie Pacifique X Terra en pleine préparation des Championnats du Monde à Hawaï. Puis badaboum, une vilaine chute à vélo est venue compromettre cette fin de saison excitante qui l’attendait. Tomber pour mieux se relever, voilà sans doute une expression qui lui scierait à merveille, tant son début de saison est prometteur… Le tout à seulement (blague à part) 34 ans !

La Corse terre d’adoption et de douleurs

Il aime Orléans on le sait, mais il aime tout autant la Corse, et plus particulièrement Calvi et sa citadelle. C’est là bas que notre Orléanais, dès qu’il le peut, aime partir s’entraîner. Il faut dire que comme cadre, pour un adepte des courses X Terra, il est difficile d’imaginer mieux : mer, montagne, parcours vallonnés, dénivelé… De quoi redonner la joie d’un gosse à un grand gamin de 34 ans.

Surtout qu’au fur et à mesure des voyages, il s’est noué des relations amicales. On entend parfois des préjugés sur les Corses, qui ne seraient pas accueillants avec les gens du continent…mais on peut vous le dire, pour eux, Brice est un enfant du maquis ! Il aime les gens, et les gens le lui rendent bien. Ce n’est pas pour rien s’il avait coché la destination de Calvi comme ultime préparatif, avant les Championnats du Monde Xterra à Hawaï.

Malheureusement pour lui, ce séjour s’est terminé plus rapidement que prévu : une vilaine chute à vélo dans la forêt de Bonifatu lui a vite fait comprendre qu’il faudrait sans doute revoir son prévisionnel de fin de saison. Rapatriement programmé sur Orléans, puis opération le vendredi suivant, avec le verdict qui tombe tel un couperet : fracture de la base des métacarpiens et 3 semaines sans la moindre pratique sportive. Difficile à imaginer pour celui qui pratique entre 2 à 3 sports par jour… Mais pas question de s’entêter, le repos était la seule solution pour espérer pouvoir repartir au combat en 2020.

Un retour prudent, mais méticuleux

Après 3 semaines de coupure, la reprise fût progressive, avec dans un premier temps la rééducation de la main, puis la reprise de la course à pied. Est venue ensuite la reprise de la piscine, et enfin le vélo (sport le plus délicat après une blessure à la main).

Prendre le temps, retrouver des sensations, s’entraîner malgré la douleur… Rien de bien compliqué pour un sportif de haut niveau. Même si parfois cela passe par des moments difficiles, il sait pouvoir compter sur ses proches. Pas rancunier pour autant, il retournera même en Corse, là où il organise régulièrement des stages avec ses amis athlètes.

2020 démarre très fort !

Après la reprise de l’entraînement, arrivent forcément les premières compétitions. C’est dans la discipline qu’il excelle sans doute le plus, la course à pied, qu’il a choisi d’effectuer son retour avec l’une des plus belles courses de France : la Prom’classic de Nice. Résultat, un chrono qui passe de nouveau sous la barre des 30 minutes (29’53 ») et une belle 20ème place sur 8080 participants. Pas mal pour une reprise non ?

Sous les couleurs de son club le Saint Jean de Mont Athlétisme, il s’est offert le titre de Champion départemental de Vendée sur le cross long, malgré des conditions difficiles et boueuses. Un vrai cross comme diraient les puristes !

Après ces deux belles performances, on a hâte de voir la suite car, malgré ses 34 ans, il n’entend pas encore raccrocher, et veut continuer de se mesurer aux jeunes pointures du Triathlon, qui le précèdent d’une dizaine d’années. On suivra avec attention la suite de ses aventures !

Afficher plus

Alexandre

Fier et heureux d'être Orléanais. Passionné de sports et pratiquant assidu de la course à pied. J'ai rejoint l'équipe de Pour Info à Orléans au tout début de l'aventure et voir tout le chemin parcouru aujourd'hui me laisse sans voix...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page