La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet

La Fabrique Opéra Val de Loire a annoncé, hier, à l’occasion de la présentation du bilan de la saison 2019 et de son brillantissime Faust, le nom de son nouvel opus. Et c’est sous les applaudissements, nourris du nombreux public présent, que l’affiche de « la Traviata » s’est dévoilée. 

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 2
C’est donc le célèbre Opéra de Verdi qui sera joué l’an prochain au Zénith

Voilà, on le sait désormais et vous pouvez d’hors et déjà noter le rendez vous dans votre agenda. Les 27, 28 et 29 mars prochain, la Fabrique Opera aura le plaisir de vous jouer, la Traviata de Verdi. 

A l’heure des remerciements et du bilan, on a réellement senti que la Fabrique Opera Val de Loire était une grande famille. Une famille heureuse de se retrouver. Une famille qui a fait vibrer 8280 spectateurs et 4000 écoliers. Une famille emmenée par un Clément Joubert toujours aussi enthousiaste, truculent personnage moteur d’une réussite.

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 3
Clément Joubert dirigera la Traviata l’an prochain

Un chef d’orchestre empli d’humilité. « Oui, je sais qu’au départ j’étais une sorte de locomotive mais comme je l’ai dit, désormais,la philosophie est intégrée par tous et je deviens plus un wagon aujourd’hui, un wagon qui déciderait des aiguillages bien sûr par le fait de choisir l’œuvre, le metteur en scène. Et si je suis l’aiguilleur, je ne suis plus la locomotive, il y a 1000 locomotives, 1000 personnes sans qui tout ça ne serait pas possible. Moi, désormais, je suis un peu un wagon restaurant. On y est bien, on y mange bien » sourit-il, malicieux, en montrant son ventre. 

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 4
Les maquettes des décors de la Traviata ont été dévoilées hier

Alors au moment de se tourner vers une nouvelle aventure, on se demande s’il est facile de passer d’un monument à un autre. « Bizarrement, on arrive à scinder le jeu, car on travaille avec Gaël (Lépingle, le metteur en scène -NDLR-) depuis novembre sur le nouveau projet. On a les mêmes ressorts dans les deux dernières œuvres et c’est un peu pour ça que j’ai choisi « Traviata ». Et puis c’est l’opéra préfère de Gaël. C’est les mêmes ressorts mais on est ailleurs. En fait, jusqu’en mars on habite une œuvre, on la ressent et on a dans un coin de sa tête la prochaine. Et là, ça y est on y est ! »

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 5


Oui on y est, et ça commencera dès la première semaine de septembre, à la salle de l’Institut pour les auditions des rôles titres. L’an dernier, ce sont plus de 200 personnes qui avaient candidaté pour 8 rôles. Des candidats venus du monde entier juste pour votre plaisir. 

Rendez vous à la rentrée et ce sera à suivre, évidemment sur PIAO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00