culture

L’Avenir du Fleury Loiret Handball en Danger !

ÉLÉMENTS DE COMPRÉHENSION DU CONTEXTE ACTUEL

Compte-tenu des nombreuses réactions suscitées ces derniers jours par les déclarations du Président Jean-Pierre Gontier concernant l’avenir du club, la SASP Fleury Loiret Handball souhaite apporter différentes précisions, de manière la plus factuelle possible, pour permettre de comprendre la situation du club.

CHIFFRES CLÉS

FLHB-Groupe2015-2016-BD
• Création du club en 1974, sous forme d’association sportive 
• Création de la structure professionnelle SASP en juin 2010 
• Budget annuel de fonctionnement : environ 2 millions d’euros 
• 120 entreprises partenaires 
• 19 salariés à temps plein sur la structure professionnelle, dont 2 pour l’encadrement sportif professionnel, 4 pour l’encadrement administratif et organisation, 13 joueuses professionnelles (Les Panthères). 2 salariés sur la structure associative gérant la formation et les équipes jeunes 
• 3 titres remportés : Coupe de France 2014, Coupe de la Ligue 2015, Championnat de France 2015 
• Finaliste de la Coupe d’Europe 2014-15  
• 82% de victoires la saison dernière
• Seulement 3 défaites en 16 matchs officiels joués depuis août 2015 en championnat de France et en Coupe d’Europe • Actuel leader du championnat de France 
• 14 matchs télévisés au niveau national en 2014-15, déjà 6 matchs télévisés depuis septembre 2015 (17 diffusions prévues sur la saison)
• 4 joueuses actuellement en équipe de France, 5 joueuses en équipe d’Espagne
• 9 joueuses qui devraient participer aux championnats du monde de handball au Danemark en décembre 2015
• Qualification acquise pour la phase principale de la Ligue des Champions en janvier 2016 : le top 12 européen

LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DU CLUB

Fleury Loiret Handball (4)
La Société Anonyme Sportive Professionnelle (SASP) Fleury Loiret Handball a été créée en juin 2010, avec l’objectif de structurer la filière professionnelle du CJF Fleury Loiret Handball.

La feuille de route a été clairement réfléchie et établie en concertation avec toutes les forces vives souhaitant la structuration du club. En effet, la Région Centre-Val de Loire, le Conseil Départemental du Loiret, et la Mairie de Fleury-les-Aubrais ont souhaité la création de la SASP afin de pérenniser le club, tout en permettant que la part de subventions en provenance des collectivités publiques puisse diminuer par rapport au partenariat privé (entreprises sponsors).

L’équipe dirigeante du FLHB a décidé de relever le défi, en signifiant dès les débuts qu’une telle aventure nécessiterait immanquablement des infrastructures en cohérence avec le développement du club.

Chaque année, les institutionnels locaux ont poursuivi leur soutien, en fonction de leurs propres politiques sportives : la Région Centre-Val de Loire, le Conseil Départemental du Loiret, et la Mairie de Fleury-les-Aubrais.

Face à des clubs concurrents directs basés dans des grandes villes de France (Paris, Metz, Toulon, Nice…), et compte-tenu de la dimension de notre ville de Fleury-les-Aubrais (et non pas la Ville d’Orléans ou l’Agglomération d’Orléans), l’option qui s’imposait pour un développement financier fort devait être basée sur une part de partenariat majoritairement privée.

Depuis 6 ans, le FLHB a pris le chemin de la professionnalisation, en recrutant à différents postes complémentaires et cohérents : un Directeur Général, un Manager Général, une responsable marketing, une responsable administrative, un responsable du Centre de Formation et de la filière jeunes ont été progressivement intégrés, en s’appuyant sur des fonds privés.

Aujourd’hui la structure professionnelle du club est composée de 19 salariés à temps plein (incluant les joueuses), qui travaillent au développement du handball féminin ; aussi bien sur le territoire régional, départemental et communal.

Sportivement, les résultats ont suivi une courbe ascensionnelle. Le club est passé de la position de relégable à celle de Champion de France, vainqueur de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue, finaliste d’une compétition européenne, et est positionnée aujourd’hui parmi les 12 meilleures équipes d’Europe.

Les Panthères sont devenues une véritable marque, avec une image reconnue et porteuse de valeurs positives, apportant une visibilité et une reconnaissance nationale et européenne. C’est un atout incontestable pour la ville, le département et la région.

En terme d’engagement citoyen, les Panthères assurent chaque année de nombreuses missions d’intérêt général, à but associatif, sportif ou caritatif (par exemple : missions aux profit des Restos du Cœur, du Téléthon, contre le cancer, sensibilisation au handicap, rencontres à la maison d’arrêt, tournoi avec les écoles locales, etc.)

En 6 années, le budget de fonctionnement du club a quasiment doublé, pour atteindre actuellement 2 millions d’euros annuels ; ressources provenant à 20% de subventions publiques et à 80% de financements privés.

Malgré tout cela, le modèle économique du FLHB est en danger. En effet, les Panthères se retrouvent régulièrement « sans domicile fixe », contraintes de jouer et de s’entrainer dans 3 salles différentes. Ces déménagements réguliers génèrent des frais importants et de gros efforts de la part de nos bénévoles dont il faut saluer le courage.

La salle principale (Albert Auger de Fleury-les-Aubrais) est aujourd’hui la plus petite salle de France abritant une équipe de D1. Elle ne permet ni de s’entraîner dans de bonnes conditions (créneaux horaires), ni de jouer les matchs importants (capacité trop faible, diffusion tv impossible), ni d’installer durablement une boutique (produits officiels), ni de recevoir dignement les supporters et partenaires (pas de salles de réception).

LE PROJET DE SALLE

1Salle-fleury
Aujourd’hui en France et en Europe, l’avenir des clubs professionnels est basé sur un lieu qui fonctionne comme un véritable centre de profit, à la fois salle de spectacles sportifs et évènementiels, capable de répondre aux impératifs du très haut niveau : bonnes capacités d’accueil du public, parfaites conditions de sécurité et d’accessibilité, compatibilité avec le cahier des charges de la diffusion télévisée, modularité, possibilité de réceptif lors des matchs et d’évènementiel hors match.

L’avenir économique du club et sa pérennité reposent sur un tel outil, capable de générer :
• le développement des partenariats avec des entreprises privées, en proposant des prestations d’hospitalité et de réception qualitatives,
• le développement de la billetterie grand public ;
• le développement du merchandising.

Après avoir exploré plusieurs pistes depuis 3 ans, dont plusieurs projets de nouvelles salles sur de nouveaux sites à Fleury-les-Aubrais, avec études économiques et techniques de chaque solution proposée, le seul projet existant actuellement est celui d’un agrandissement de l’actuelle salle Albert Auger.

Le projet est d’augmenter la capacité d’accueil (de 646 à 2 000 places, soit la capacité minimale du cahier des charges de la Ligue des Champions), en ajoutant une tribune opposée à la tribune actuelle, comprenant des loges, un espace de réception, des zones de bureaux pouvant accueillir le siège administratif du club.

Le budget des travaux est d’environ 2 millions d’euros.
Le financement devant être assuré collectivement par : la Ville de Fleury-les-Aubrais, le Conseil Départemental du Loiret, la Région Centre-Val de Loire, et l’Etat via le CNDS (Centre national pour le développement du sport).

LES INCIDENCES

game_over_by_ventious-d73m9mg
Le club est aujourd’hui à un tournant de son développement.
Sans accord rapide sur la validation d’un projet de salle, l’incertitude pourra entrainer une partie des joueuses professionnelles à répondre aux appels des clubs sportifs concurrents, leur proposant des projets plus ambitieux. L’absence de projet fort pourra également inciter certaines entreprises partenaires à réduire ou supprimer leur soutien financier.
L’incertitude générale bloque actuellement toute négociation avec des futurs partenaires financiers.
Le Président Jean-Pierre Gontier, également partenaire du club, a donc souhaité tirer publiquement le signal d’alarme, par voie de presse, en faisant part de sa lassitude et de son inquiétude vis à vis du manque de réponses concrètes permettant d’imaginer l’avenir.

Le club sollicite depuis plusieurs années les collectivités pour valider ce projet d’agrandissement et de rénovation de la salle Albert Auger. Sans projet, le futur du club est clairement menacé.

Voici les étapes importantes à la réalisation du projet :
• La Région Centre-Val de Loire s’est engagée à soutenir le projet.
• Le Président de la Fédération Française de Handball Joël Delplanque est venu défendre le projet début novembre auprès d’élus locaux, pour pouvoir prétendre au soutien du CNDS.
• Lundi 30 novembre, le conseil municipal de Fleury-les-Aubrais se prononcera à son tour sur son engagement. (Séance publique à 18h30, salle du conseil)
• Il restera alors au Conseil Départemental du Loiret, et pourquoi pas à l’Agglomération d’Orléans, de faire part de leur position.

Il est cependant acquis que sans le soutien de toutes les collectivités, le projet aura des difficultés à voir le jour et auquel cas, la SASP Fleury Loiret Handball fermera ses portes définitivement à la fin de la saison.

Source Fleury Loiret Handball

Alexandre Debray
@BeInAlex

Afficher plus

Alexandre

Fier et heureux d'être Orléanais. Passionné de sports et pratiquant assidu de la course à pied. J'ai rejoint l'équipe de Pour Info à Orléans au tout début de l'aventure et voir tout le chemin parcouru aujourd'hui me laisse sans voix...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page