culture

Handball : Interview les yeux dans les yeux avec Julien Ramel !

Depuis le Dimanche 31 Mai 2015 et ce dernier match de barrage décisif (27-23) face à Vernon, nous savons que l’USM Saran Handball évoluera la saison prochaine en Pro D2 (l’antichambre de l’élite).

En partenariat avec la Radio Méga FM, partenaire engagé, qui diffuse les matchs de l’USM Saran Handball en direct sur son antenne. Nous vous proposerons de découvrir les différents protagonistes qui ont marqué cette saison historique de leur empreinte !
MegaFm-logo
Gros Plan sur Julien Ramel

equipe1saranhb_2014-15
Pour vous permettre de mieux vous identifier au club, nous reviendrons tour à tour avec les différents protagonistes de cette montée en Pro D2. Après Nicolas Huyghe, Nicolas Bordier, Antoine Barboza, Martin Gaillard et Jean-Baptiste Poiseau, c’est au tour de Julien Ramel de se prêter au jeu des questions-réponses. Arrière au physique imposant et doté d’un bras redoutable. Il a réussi à se transcender tout au long de la saison pour sortir Saran de situation très compliqué.

Première Partie : Interview
JULIEN-copie
Depuis Dimanche, c’est désormais officiel l’USM Saran Handball évoluera en Pro D2 la saison prochaine. Mais que ce fût compliqué avec une qualification acquise sur le fil dans les dernières minutes du MATCH 3. Peux tu nous dire ton ressenti après coup sur ce tournoi de barrages ?

            Une joie immense, comme je n’en avais jamais connue. Et le scénario du tournoi et du dernier match n’ont fait qu’amplifier tout ça. Du soulagement aussi, de pouvoir se dire que les 10 derniers mois de travail ont payé. De la fierté aussi, d’avoir procuré cette même joie à mes parents, à ma petite sœur, à ma petite-amie, à toutes les personnes qui étaient présentes dans les tribunes pour le dernier match. D’ailleurs, je n’avais jamais vu une tribune aussi survoltée comme elle a pu l’être dans le dernier quart d’heure contre Vernon. Enfin le bonheur de pouvoir fêter ça avec tous les potes de l’équipe.

Une montée qui récompense une fort belle saison avec un groupe toujours soudé dans les bons moments comme les moments difficiles. Est-ce cette cohésion qui vous a offert ce supplément d’âme dans les derniers instants de la partie face à Vernon ?

          Je pense, oui. Je pense que si on n’avait pas été aussi soudés, on aurait lâchés à un quart d’heure de la fin. Mais je pense que chacun de nous s’est dit qu’il n’avait pas le droit de lâcher ses potes à côté de lui, du coup ça nous a donné le coup de boost nécessaire pour renverser la situation.

Enfin, si tu ne devais garder qu’un seul souvenir de cette saison, lequel serait-il ?

            Tout ce qui s’est passé entre la 55ème minute contre Vernon, et le moment où on est allé se coucher tôt lundi matin. Cette joie, cette folie, ces pleurs, c’était juste n’importe quoi, mais c’était tellement énorme !

Deuxième Partie : Interview Décalée

ramel (2)
Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ?
Je check mon Facebook.

La dernière chose avant de vous coucher ?
Je check mon Facebook.


Quel est votre personnalité préférée ?
Amélie Nothomb, pour son excentricité.

Quelle était votre matière préférée à l’école ?
L’Histoire – Géographie, je veux d’ailleurs devenir professeur de cette matière.

Mis à part le handball, qu’aimez-vous le plus dans la vie ?
La Hongrie.

Que détestez-vous le plus dans la vie ?
Les Serpents.

Quel est votre dernier gros achat ?
Un séjour à Lisbonne pour le NOS Alive (Festival Musical)

Qu’écoutez-vous le plus ? (musicalement)
Beaucoup d’Electro, et pas mal de Rock Indépendant ou Alternatif.

A quand remonte votre dernière fête ?
Samedi dernier.

Une idole dans le milieu du sport ?
Martin Gaillard.

Comment vous voyez vous dans 20 ans ?
Sans doute en Alsace, avec 2 ou 3 enfants et ma Femme, dans une belle maison.

Qui est le plus chambreur du groupe (un petit exemple à l’appui) ?
Yoan Perrin alias Pépé, surtout lorsqu’il nous fait son visage : « J’ai l’air de rigoler là ».

Qui est le plus timide du groupe ?
Florian Siquot alias Flo.

Si vous aviez un super pouvoir lequel ce serait ?
Celui d’ubiquité.

Alexandre Debray
@BeInAlex
 

 


Afficher plus

Alexandre

Fier et heureux d'être Orléanais. Passionné de sports et pratiquant assidu de la course à pied. J'ai rejoint l'équipe de Pour Info à Orléans au tout début de l'aventure et voir tout le chemin parcouru aujourd'hui me laisse sans voix...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com