Handball : Gros plan sur Maakan Tounkara

|

10985881_10152943760563251_8459267529741098920_nEn s’imposant d’un petit but (23-22) au Palais des Sports dans la Finale Aller de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe, le Fleury Loiret Handball s’est offert le droit de rêver à un premier titre Européen.

A 2 jours de la Finale retour au Danemark, nous vous proposons chaque jour de revenir avec une des protagonistes de cette finale sur le match aller mais également sur les perspectives de victoire puis dans une seconde partie nous apprendrons à mieux connaître la joueuse sur un plan plus personnel.


Interview Maakan Tounkara 

11-TOUNKARA-maakan

Après Darly Zoqbi De Paula, Gnonsiane Niombla, Marion Callavé, Audrey Bruneau, Dani Miño Larenas, Manon Grimaud et Roseline Ngo-Leyi, c’est au tour de l’inusable Maakan Tounkara de se prêter au jeu des questions/réponses.

INTERVIEW – 1ère PARTIE –
Retour sur la Finale de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe

http://richard-sebastien-photographie.fr/

Après cette courte victoire (23-22) quel est le sentiment qui prédomine ?
     Je suis contente de la victoire mais j’ai un peu de frustration sur certains passages du match où je pense qu’on aurait pu faire mieux mais une victoire reste une victoire.

Tu es l’une des rares joueuses de l’effectif à avoir l’expérience d’une finale européenne. Qu’est ce qui donne à ce match une saveur particulière si ce n’est l’enjeu ? L’aborde t-on différemment ?
     C’est une finale et qui dit finale dit un titre au bout et une coupe à soulever donc ça ne peut pas être un match comme un autre. la semaine précèdent une finale la préparation est différente, plus minutieuse.  Tu travailles beaucoup à la vidéo, tu  as des consignes à appliquer et tu te dois d’être le plus irréprochable et le plus efficace possible pour l’équipe.   

Tout reste à faire dans cette finale et c’est un déplacement périlleux qui vous attend Dimanche prochain pour aller conquérir un premier titre historique. Défendre ce petit but d’avance ne sera pas tâche aisée devant une salle acquise à la cause des locales, quel est pour vous le scénario idéal dans cette finale retour ?
     Forcément une finale retour à l’extérieur n’est jamais une chose facile. Pour moi le scénario idéal est le même qu’au match Aller avec une meilleure entame de match et être encore plus solide et concentré dans nos temps forts .Le score idéal serait le même qu’au match aller ! (sourire)


Enfin un petit mot sur le public qui a répondu en nombre hier au Palais des Sports, une belle fête du handball ? D’ailleurs certains ont déjà prévu de faire le déplacement la semaine prochaine, cela revêt forcément une importance quand l’on est joueuse ou est ce que la concentration prend finalement le dessus ?
     L’ambiance au match Aller a été exceptionnelle je voudrais d’ailleurs remercier les supporters. J’ai pour habitude de dire qu’étant très concentrée dans mon match je n’entends pas le public mais là je les ai sentis nous pousser pendant 1h00 et c’était magique. Et je suis contente que certains supporters fassent le déplacement ça nous évitera de se sentir seule dans cette grande salle !!!

INTERVIEW – 2ème PARTIE –
Interview décalée les yeux dans les yeux avec Maakan

http://richard-sebastien-photographie.fr/

Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ?
J’éteins mon réveil et j’envoie un texto à mon chéri.

Quelle est la dernière chose que vous faites avant de dormir ?
Je mets le réveil et j’embrasse mon homme.

Quelle était votre matière préférée à l’école ?
Les Maths.

Quelle est votre personnalité préférée ?
Je n’ai pas de personnalité préférée, je ne suis pas du genre à être fan des gens même si j’admire beaucoup mes parents.

Mis à part le handball, qu’aimez-vous le plus dans la vie ?
Ma famille, mon homme et mes amis.

Que détestez vous le plus dans la vie ?
L’hypocrisie !

Quel est votre dernier gros achat ?
Un sac à main, j’adore ça … J’en ai beaucoup (rire).

Qu’écoutez vous le plus musicalement ?
J’aime la musique en général, ma playlist est très variée,  je peux passer de la musique africaine à la musique espagnole, américaine, en passant par le rap ou de la dance hall je suis assez éclectique.

Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?

Je ne sais plus et de toute façon je préfère me rappeler des moments où j’ai le sourire..

A quand remonte votre dernière fête ?
Il y’a deux semaines avant de partir en stage au Vardar.

Une idole dans le milieu du sport ?
J’adore le sport en général je n’ai pas d’idole en particulier, je ne peux pas faire de liste des sportifs que j’apprécie  sinon ça risquerait d’être long ….

Comment vous voyez vous dans 20 ans ?

J’espère toujours heureuse et avec des enfants en bonne santé !

Enfin pour clore cette interview, si vous aviez un super pouvoir lequel ce serait ?
La téléportation, être à l’endroit où je veux quand je veux !

Alexandre Debray
@BeInAlex

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00