culture

[Open d’Orléans] : Résumé de la 3éme Journée

10659306_10152687571979485_5132413672129541651_nComme de tradition dans la plupart des Tournois, le Mercredi est synonyme de journée des enfants et forcément la programmation y est souvent chargée et pleine de belles affiches. Cette 3éme journée de l’Open d’Orléans n’échappe pas à la règle puis ce que l’on verra l’entrée en lice de la tête de série numéro 1 l’Allemand Philipp Kohlschreiber et le duel tant attendu entre Nicolas Mahut et Ruben Bemelmans.


La Programmation du Mercredi 24 Septembre 2014

BySWIKqCEAIufgi

Résumé des Matchs du Jour 

Martin Fischer (223éme Joueur Mondial, Autrichien) VS (WC) Enzo Couacaud (331éme Joueur Mondial, Français)

IMG_4229
Premier match de la journée qui désignera le premier joueur qualifié pour les 1/4 de finale. Le jeune Français, invité par la fédération, déjà auteur d’un exploit en sortant le Russe Andrey Kuznetsov (82éme joueur mondial).

On s’attendait à un match accroché entre les deux joueurs et le début de match ne fait que confirmé nos pensées puis ce que le premier joueur dure 9 minutes … Le duel s’engage et l’Autrichien prend le premier le service de son adversaire mais Couacaud ne baisse pas les bras et recolle puis fait le break au meilleur des moments pour prendre la première manche 6/4.

La seconde manche repart sur les mêmes bases que la première, Couacaud s’offre deux balles de break sur un passing en bout de course imparable. Il mène 5/3 et se voit en position de servir pour le match. Le jeu est accroché, il sauve plusieurs balles de débreak mais la troisième est de trop et Fischer recolle (5/4).
Difficile de repartir après avoir mené 30/0 à 5/4, le Français accuse le coup mentalement et Fischer en profite pour d’une convertir sa mise en jeu (5/5) puis prendre le service de Couacaud (6/5). Mais au moment de servir pour le set l’autrichien voit Couacaud sortir un jeu de retour impressionnant. On se dirige alors vers le jeu décisif, Fischer se montre plus solide et le remporte 7/5.

Dernière manche décisive alors que l’on en est déjà à plus de 2 heures de match, Couacaud se procure un nombre incalculable de balles de break (9 au total) mais il n’en convertira qu’une et alors qu’il se retrouve une nouvelle fois à servir pour le match il concède sa mise en jeu et les deux hommes vont devoir en finir dans un ultime tie-break.
La réussite et la chance (balle effleurant le filet) sourit à l’Autrichien qui se détache et se voit offrir 6 balles de match, la deuxième sera la bonne.

Scénario cruel pour le jeune français qui mérité mieux dans ce match mais face à lui, l’Autrichien sans être exceptionnel aujourd’hui a joué juste sur les moments importants et c’est montré beaucoup plus solide dans les deux jeux décisifs disputés.

Martin Fischer est le premier qualifié pour les 1/4 de finale après son succès 4/6 7/6 (5) 7/6 (1) en 2h45.

Thomaz Bellucci (79éme Joueur Mondial, Brésilien) VS (WC) Laurent Lokoli (367éme Joueur Mondial, Français)

IMG_4236
Après un premier match marathon entre Fischer et Couacaud, on attendait de voir ce que serait capable de produire Laurent Lokoli après sa performance du premier tour en sortant Alexander Kudryatsev (N.127).

Le début de match laisse percevoir un nouveau match long puis ce que le 1er jeu dépasse les 10 minutes, Bellucci ne tarde pas à prendre le service de Lokoli qui commet quelques erreurs et n’a pas un pourcentage important de première balle. Le seul break suffira et Bellucci empoche la première manche 6/3.

Dès le début de la seconde manche on sent un Lokoli beaucoup plus entreprenant et tranchant, il peut également s’appuyer sur le soutien du public et notamment des nombreux enfants présents aujourd’hui. Bellucci lui est seul contre tout un stade et bien en confiance Lokoli lâche ses coups et break le brésilien et conclût la seconde manche 6/4.

On pense alors revivre le scénario de la première manche lorsque Bellucci prend le service de Lokoli qui l’a bien aidé avec deux doubles fautes. A 5/3 et sur son service, Lokoli sauve une balle de match en prenant tous les risques et débreak dans la foulée.
Chacun des deux hommes conservera sa mise en jeu et l’on se dirige alors comme lors du premier match du jour vers un tie-break et c’est le Brésilien qui va être le plus solide dans cet exercice (7/1).

Thomaz Bellucci s’impose dans la douleur 6/3 4/6 7/6 (1) et 2h30 minutes.


Kenny De Schepper (107éme Joueur Mondial, Français) VS Igor Sijsling (72éme Joueur Mondial, Néerlandais)

IMG_4245
Il est un peu plus de 16h40 quand débute le troisième match de la journée sur les 7 au programme aujourd’hui. Autant dire qu’il va y’avoir une belle programmation nocturne et que l’on devrait sans doute battre le record de l’horaire le plus tardif pour une fin de journée à l’Open d’Orléans !

La puissance de frappe du géant De Schepper face à la régularité de Sijsling, cela promet ! Le début de match tourne à l’avantage de Sijsling qui réussit le plus difficile en prenant le service du géant qui enchaîne les premières balles à 200, 205, 215 …
Première manche remportée 6/4 par Sijsling.

C’est un tout autre scénario dans la seconde manche puis ce que le Français prend rapidement les choses en mains et se détache (4-1). Sijsling revient mais prendre par deux fois le service de De Schepper en salle est assez difficile.
On se dirige donc de nouveau et pour la troisième fois du jour vers un 3éme set pour connaître le vainqueur de ce duel (3/6).

La dernière manche est longtemps indécise puis ce que tour à tour les joueurs sont en difficultés sur leur mise en jeu et plus particulièrement Kenny De Schepper qui va commettre 6 doubles fautes dans ce dernier set et offrir par deux fois son service à Sijsling qui n’en demandait pas tant et file droit vers les 1/4 de finale.

Victoire de Sijsling 3/6 6/4 6/3 en 1h54 minutes. Il retrouvera en 1/4 de finale le Brésilien Thomaz Bellucci.


Ruben Bemelmans (180éme Joueur Mondial, Belge) VS Nicolas Mahut (105éme Joueur Mondial, France)

IMG_4247
C’était l’une des affiches de ce premier tour lorsque nous avions vu le tirage au sort effectué, on s’attendait à un match difficile pour l’un des chouchous du public Orléanais (Double vainqueur ici même) face à un Belge qui réussit toujours bien à Orléans.

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on ne s’est pas trompé car le début de match tient ses promesses et c’est le Belge qui se montre le plus entreprenant en prenant par deux fois le service de Mahut.

Bemelmans empoche la première manche 6/3 et se retrouve en position de force puis ce qu’il prend le service adverse d’entrée de seconde manche (2/0). Le Belge fait la course en tête et se retrouve en position de servir pour le gain de la partie (5/4) mais il tremble quelque peu et doit faire face à deux balles de break qu’il efface avant de conclure la partie en gratifiant le public de quelques coups spectaculaires.

Ruben Bemelmans s’impose 6/3 6/4 en 1h21 minutes.


Philipp Kohlschreiber (24éme Joueur Mondial) VS Tim Puetz (210éme Joueur Mondial, Allemand)

IMG_4259

Beaucoup d’interrogations avant ce match : Dans quel état sera Philipp Kohlschreiber (qui reste sur un abandon la semaine dernière à Metz) ? Effacera t-il l’échec de 2012 avec une défaite au premier tour face au Français Adrian Mannarino ? 

Le début de match est intense entre les deux hommes, Tim Puetz que l’on découvre pour la première fois à Orléans cette année est impressionnant et arrive à tenir la cadence imposée par Kolschreiber mais à 4/5 sur son service Puetz doit faire face à une première balle de set qu’il efface puis une seconde qu’il efface également avant de revenir (5/5).
C’est au jeu décisif que se jouera cette première manche, Kohlschreiber réalise la meilleure entame (3/1) mais cale en encaissant 6 points consécutifs (3/7).

La tête de série numéro accuse le coup et concède rapidement un break, dans un premier temps il ne baisse pas les bras mais la réussite n’est pas au rendez-vous puis ce que sur chacune de ses occasions de revenir il cale … Bilan un sévère 5/0, plus beaucoup de monde y croit dans la salle même si les jeux demeurent accrochés … 

Pour la deuxième fois en deux participations, Philipp Kohlschreiber tombe dès son entrée en lice 7/6 6/1 en 1h25 minutes.


Michael Berrer (116éme Joueur Mondial, Allemand) VS Sergiy Stakhovsky (90éme Joueur Mondial, Ukrainien)

IMG_4264
L’heure tourne dans un palais des sports qui se vide petit à petit et l’on n’y retrouve plus que les plus grands adeptes de la petite balle jaune.

L’Ukrainien Sergiy Stakhovsky va offrir un vrai récital dans cette partie en prenant d’entrée le service de son adversaire et en réalisant un nouveau break à 5/3 sur le service de l’Allemand Berrer.

L’Allemand semble diminué et en face Stakhovsky déroule en s’appuyant notamment sur un gros service. Victoire expéditive 6/3 6/1 en 0h52 minutes de Stakhovsky qui retrouvera le vainqueur du match entre Tim Puetz et Dustin Brown.

Norbert Gombos (130éme Joueur Mondial, Slovaque) VS Andreas Beck (106éme Joueur Mondial, Allemand)

IMG_4269
Il est un peu plus de 23h40 lorsque débute ce dernier match du jour et également le dernier match du premier tour. Rappelons que dans les Tournois Indoor, un match peut être joué tant qu’il ne démarre pas après 00h00 sauf si accord entre les deux joueurs.

C’est sur les doigts des deux mains que l’on compte les derniers irréductibles qui assistent à ce dernier match (hors bénévoles). Un match qui démarre sur un rythme soutenu (2/2) avant que Beck ne prenne le service de Gambos mais sur le jeu suivant il ne concrétise pas le break et voit son adversaire revenir.

Je ne sais pas si c’est l’heure tardive qui agit comme ça sur les deux joueurs mais toujours est-il qu’ils sont très nerveux et n’hésitent pas à extérioriser leurs émotions. Andreas Beck remporte la première au jeu décisif dans un combat toujours aussi intense entre les deux hommes (7/5).

Cette ambiance est quelque peu pesante et même dans la tribune de presse il n’y a plus aucune âme qui vive. On assiste cette fois au scénario inverse que dans la première manche puis ce que Gambos prend le service de Beck avant de perdre le sien sur le jeu suivant (3/3).

Andreas Beck prend de nouveau le service de Gambos sur sa quatrième tentative et s’impose en deux manches 7/6 6/3.

La pendule affiche 1h14 et cette 3éme journée est enfin terminée. Bonne nuit à Tous et rendez-vous demain dès 11h30 au Palais des Sports.

Alexandre Debray
@BeInAlex

 

 

 

Afficher plus

Alexandre

Fier et heureux d'être Orléanais. Passionné de sports et pratiquant assidu de la course à pied. J'ai rejoint l'équipe de Pour Info à Orléans au tout début de l'aventure et voir tout le chemin parcouru aujourd'hui me laisse sans voix...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com