culture

A la rencontre de Céline, Fraise au Loup

C’est sous un beau soleil d’été, que Céline, la créatrice de Fraise au loup, nous a accueillis dans son atelier. Autour d’une table et accompagnés d’un adorable chien, nous avons cherché à en savoir plus sur elle.

reportage mené par Lydia et Olivier

Qui es-tu ?
Je suis Céline, Orléanaise et créatrice de Fraise au Loup depuis trois ans et demi maintenant. J’exerce ma profession en tant qu’auto-entrepreneuse. Fraise au Loup ce sont des costumes, des vêtements sur mesure et des bijoux.
Céline

Quel est ton parcours ?

Petite je faisais de la couture avec ma grand-mère, mais je ne pensais pas y faire carrière. J’ai découvert ce métier un peu par hasard. C’est un prof au lycée Charles Péguy qui m’a incité à m’orienter vers des études d’Arts, par la suite  je me suis dirigée vers le métier de costumière, un métier passion.

 

D’où vient le nom Fraise au Loup ?

Ce nom se réfère à mes créations : la fraise, communément appelé collerette et le loup pour le masque porté avec un costume. Je suis costumière et ce nom reflète mon métier. 

Quelle est la genèse de ce projet ?

Ce qui aurait pu être mon premier job se situait sur Paris, mais mon employeur refusa du fait de la fatigue engendrée par les trajets en train. J’ai donc proposé mes services au théâtre Clin d’œil qui me commanda un grand nombre de costumes de scène, séduit par mon travail, un transformiste me commanda son costume de scène à son tour puis  le bouche à oreille fit son œuvre.

Quel est ton processus de création ?

Je démarre généralement par un croquis, que je travaille ensuite sur un Stockman (buste de couture). Il m’arrive cependant de travailler à partir d’un tissu qui me plait.

Y-avait-il un lien entre les différentes robes du défilé au Châtelet ?

fraise au loup défilé orleans photo rue des halles

Non, il n’y avait pas de fil rouge, c’était juste une démonstration de mon savoir-faire.

 

Décris-nous quelques-unes des créations qui ont défilé au Châtelet

–          La robe de Natacha : c’est une robe très féminine autour du corset que l’on cache habituellement

–          Celle d’Adeline : cette création est une référence au cabaret à la fois féminine et sexy, c’est presqu’un costume de scène

 

 

Quelles sont tes inspirations ?

Tout m’inspire ! Cela peut être un détail dans la rue ou dans un magazine ; mes créations sont éclectiques.

 

As-tu des projets ?

Oui, je compte organiser un défilé à la rentrée (le premier s’est déroulé début Juillet, rue des Halles) et continuer à faire ce qui me passionne.
Merci Céline et merci à Delphine, mannequin venu tout spécialement pour faire quelques photos.

_DSC2852

 

 

Pour aller plus loin …

> retrouvez les photos du défilé de Fraise au Loup sur le site d’ Orléans-Photo

> Grace à la chaine Youtube « Palonz’en » que j’ai découvert à cette occasion, assistez aux préparatifs du défilé

 

Afficher plus

Lydia

Lydia, accro aux chaussures, amatrice de bonnes tables, de bons vins et toujours à la recherche de bons plans. Passionnée par le cinéma et l'art en général, j'adore découvrir ma ville de jour en jour.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page