culture

[Basket : Pro A, J12] : JDA Dijon 73-72 Orléans Loiret Basket

Dijon signe le HOLD UP

Après la victoire de Gravelines sur Limoges en début de soirée (80-68), Orléans avait l’occasion de mettre ses rivaux à 2 victoires en s’imposant au Palais des Sports de Dijon. Oui, mais de son côté Dijon qui reste avec Orléans l’une des deux seules équipes toujours invaincues à domicile avait l’occasion de revenir à hauteur des Orléanais en tête de la Pro A.

Analyse du match :

Premier quart temps équilibré entre les deux équipes, Dijon prend l’avantage en menant 14-7 (6’) avec de belles réussites à 3 points de la part de T.J Campbell et de Mikal Ryley mais Orléans va finir en trombe sous l’impulsion de David Noël et de Darnell Harris qui offre l’avantage aux visiteurs sur un beau 3 points (14-15).
Orléans s’en sort bien dans ce premier acte après avoir fini sur un très bon 0-8 et grâce notamment à un David Noël omniprésent auteur de 8 points.

Le second quart-temps reprend comme le premier avec de la réussite Orléanaise et la série en cours continue sur un nouveau tir à 3 points de Darnell Harris 14-20 (12’) qui oblige Jean Louis Borg à prendre un temps mort alors que son équipe reste sur un 0-13.
Temps mort efficace puis ce que la JDA Dijon revient dans le match avec notamment un gros travail en défense (22-22 à la 15’) mais Orléans va de nouveau finir en trombe ce quart-temps sous l’impulsion de ses artilleurs à 3 points : Lebrun, Curti, Harris puis Greene qui permettent à leur équipe d’être devant à la pause 29-36.

On nous offre ce soir un très beau spectacle, Orléans est incroyable de réussite à 3 points avec un 8 sur 11 (73%) mais commet quelques erreurs avec plusieurs pertes de ballon qui permettent à la JDA Dijon d’être encore dans le coup à la pause.

Le troisième quart temps débute sur un 6-0 en faveur de Dijon qui reprend les commandes 38-36 puis prend un léger avantage 51-45 avec un T.J Campbell en feu qui inscrit deux paniers à 3 points consécutifs et compte désormais 19 points à son compteur mais c’est un autre joueur qui va se mettre en évidence en cette fin de troisième quart temps. Brian Greene rend la monnaie de sa pièce à Campbell en marquant par deux fois à 3 points puis c’est finalement Orléans qui va passer devant avant l’entame du dernier quart temps sur un gros dunk de Terence Dials 53-55.

Il reste dix minutes dans ce match spectaculaire entre deux formations qui proposent du très beau basket et c’est Orléans qui va faire la course en tête dans ce dernier acte avec non pas cette fois Kyle McAlarney mais le duo Greene-Harris très inspiré à 3 points (59-65 à la 36’).

Le money time : 

Orléans conserve son avantage et c’est Darnell Harris qui va permettent à Orléans d’avoir une avance de 6 points à 54 secondes de la fin de ce match sur une nouvelle banderille à 3 points (64-70). L’ex Orléanais Dobbins entretient l’espoir en marquant à 3 points (67-70) alors qu’il reste 36 secondes et que la possession est Orléanaise.
Kyle McAlarney très discret ce soir perd le ballon à 21 secondes du terme de la partie et c’est André Harris qui plante un 3 points et remet les deux équipes dos à dos (70-70).

Philippe Hervé pose un temps mort, il lui reste 12’5 secondes pour mettre ce qui semble être la balle de match. Le jeu reprend et c’est finalement David Noël qui attaque le cercle et marque en pénétration après avoir prit le meilleur en un contre un sur André Harris.
Il reste 3’5 secondes et Jean Louis Borg pose un temps mort mais on voile mal comment Dijon pourrait arracher ne serais ce qu’une prolongation car Orléans peut donner une faute sans être dans la pénalité mais l’irréparable se produit et Mykal Riley recule puis arme à 3 points et boum 73-72 sur le buzzer.

Scénario incroyable que ce match, alors que Orléans semblait pouvoir être la première équipe à faire chuter la JDA à domicile cette saison. Une fin de match intense et un tir à la dernière seconde en aura décidé autrement et c’est finalement Dijon qui recolle et rejoint Orléans en tête de la Pro A.

Les stats du match :

Meilleur marqueur du match : 3 joueurs de Dijon à 19 points (T.J Campbell, André Harris et Mykal Riley)

Meilleur marqueur Orléanais : Brian Greene avec 18 points

Orléans réalise un beau 28 sur 53 aux tirs (52.8%) dont un 13 sur 22 (59,1%) à 3 points.

Dijon réalise un 26 sur 61 aux tirs (42.6%) dont un 14 sur 34 (41.2%) à 3 points.

image

image

Rendez vous dès lundi au Palais des Sports où Orléans recevra une équipe de Strasbourg diminué près le départ de son pivot Alexis Ajinca qui va rejoindre la NBA et les Pellicans de la Nouvelle Orléans.

Alexandre Debray
@BeInAlex

Afficher plus

Alexandre

Fier et heureux d'être Orléanais. Passionné de sports et pratiquant assidu. J'ai rejoint l'équipe de Pour Info à Orléans au tout début de l'aventure et voir tout le chemin parcouru aujourd'hui me laisse sans voix...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com