Retour à froid sur le match entre l’USO et Créteil

|

Après un dernier match à domicile contre Le Havre qui avait laissé pas mal d’espoir quand à un retour en forme de nos joueur.,ce match lui aura contre Créteil, c’est plutôt la déception qui domine.

C’est donc vendredi dernier aux habituelles 20h, que le stade de La Source s’est rempli de plus de 4132 spectateurs.

Une fois de plus, une belle affluence, avec une tribune Vagner pas loin d’afficher complet, la tribune d’honneur avait un petit peu plus de places libres et la nouvelle tribune ( celle qui nous autorise a jouer en Ligue 2) avait été déserté ou presque.

Le Jeu

Le match démarre timidement avec des cristoliens qui se positionnent plutôt haut. Ils usent de longs ballons sur Piquionne et ça marche. Derrière les orléanais n’arrivent pas à mettre leur jeu en place et ne rentre dans le match avec leur qualité habituel. Les milieux de terrains axiaux n’arrivent pas à trouver le rythme et leurs adversaires qui combinent plutôt bien. Créteil va baisser un peu de rythme tout doucement au long de ce premier acte concédant des actions de but à Robert Maah.

La deuxième mi-temps démarre totalement différemment puisque pendant 10 bonnes minutes on retrouve l’équipe que l’on connaît. Les joueurs d’Olivier Frapolli ( qui au passage fut joueur de Créteil ) jouent haut et compact. Ils étouffent littéralement les cristoliens avec un jeu court et des redoublements de passes. C’est sur un corner que le délivrance viendra. Loïc Puyo trouve la tête de notre capitaine Maxime Brillault qui fusille Merville a bout portant (79ème).

https://twitter.com/SalonFootClub/status/525730891155664897

Un but qui aura pour effet de faire reculer Orléans. C’est le moment que choisi l’ entraîneur cristolien pour faire rentrer trois joueurs frais. Un apport qui s’avère payant car l’équipe prend l’eau plusieurs fois sur les côtés. Sur une perte de balle de Puyo, c’est le cristolien Dabo qui déborde jusque dans la surface, c’est alors qu’ Antoine Ponroy coupe le course du joueur, légérement en retard il l’effleure et le joueur s’écroule …L’arbitre n’hésite pas et siffle un penalty très discutable. Faneva Ima ANDRIATSIMA le transforme alors que Thomas Renault partis du bon côté touche le ballon du bout des doigts (85ème).

Alors qu’on pensait obtenir la victoire, les cristoliens reviennent donc et appuie là où ça fait mal … sur les côtés. Alor squ’on touche à la fin du match, ils continuent à pousser, on sent les orléanais aux abords de craquer sur plusieurs actions.

L’ USO aura toutefois deux balles de match, tout d’abord pas Ligoule qui s’arrache pour récupérer un ballon dans la surface mais perd son face à face avec Merville, puis par Benmeziane sur corner qui place une tête trop molle.

Les Joueurs

Avec le retour de Robert Maah et Loïc Puyo de suspension, l’équipe type est là. Personne ne s’étant encore imposé dans le couloir gauche, c’est J.P. Mendy qui s’y colle cette fois. Une place qu’il a sûrement gagné suite à son but de dernière minute contre Niort, lors de la journée précédente.

Gardien

Match plutôt tranquille pour Thomas Renault qui aura répondu présent les quelques fois où Créteil l’a sollicité. Il ne peut malheureusement rien sur le pénalty.

Arrières

Chose rare … durant ce match notre charnière centrale s’est faite bouger … Habituellement très sereine dans le jeu aérien, la doublette Ponroy / Brillault a cette fois mordu la poussière contre un Frédéric Piquionne qui malgré l’âge reste très impressionnant . Ils ont toutefois réussi a contenir les attaquants adverses mais sans les jaillissements tout en puissance qu’on leur connait.

Notre défense a souvent prise l’eau sur les côtés. Les arrières latéraux, il est vrai très peu aidé par Puyo et Mendy, n’ont pas eut non plus leurs rayonnant habituels et leur apport offensif qui n’est pas leur point fort a été quasi inexistant.

Le milieu de terrain

Autre doublette forte de l’équipe au milieu de terrain, Mathieu Ligoule et Julien Loriot auront connu une première période presque transparente avant de reprendre le fil du match en seconde. Lorsque l’équipe a fait bloc, les deux joueurs ont recommencé à harceler l’adversaire pour récupérer beaucoup de ballon. Leur jeu court mais précis a été précieux à ce moment là. En toute fin de match Ligoule aura même une balle de match mais au prix d’un très gros effort, il n’aura pas réussi à avoir assez de lucidité pour tromper Merville. Sur les côtés, on a retrouvé un Loïc Puyo un peu moins inspiré qu’à l’accoutumé.Mais son apport sur les coups de pieds arrêtés reste inégalé dans l’équipe, c’est d’ailleurs lui qui trouve la tête de Brillault sur le seul but du match. C’est malheureusement, lui aussi qui est à l’origine de la perte de balle sur le penalty. Côté gauche, on a senti un Jean-Paul Mendy un peu perdu dans son placement. Il a laissé trop souvent son arrière Abdoulaye dans des situations de 2 contre 1. Offensivement a retiendra surtout sa belle accélération en fin de première mi-temps qui débouche sur un très bon centre pour Robert Maah qui n’aura pas réussi à tromper le gardien.

Les attaquants

Wilfried Louisy-Daniel n’est pas en confiance. Notre meilleur attaquant de la saison passée perd petit à petit pied dans cette équipe. Malgré des efforts toujours importants, la quasi totalité de ses actions se finissent mal en ce moment. Toujours robuste dans sa couverture de balle, il n’aura quasiment jamais réussi à trouver Maah dans de bonnes conditions. Il n’aura jamais été non plus l’arrivée des très peu de centre qu’il aurait pu se mettre sous la dent. La réussite le fuit … Robert Maah, joueur qui a certainement le plus gros potentiel de notre ligne d’attaque aura réalisé quelques accélérations très impressionnantes. On sent le joueur tranchant mais pour le moment son entente avec W. Louisy Daniel n’est pas assez bonne pour avoir été décisive. Il aura été le joueur le plus dangereux offensivement pour les cristoliens. Dans une attaque qui se cherche, il est le seul a avoir marqué des points lors de ce match.

Les notes ( sur 10 )

  • Renault : 7
  • Abdoulaye : 5
  • Brillault :7
  • Ponroy : 6
  • Sidibé : 5
  • Mendy : 4
  • Loriot : 5
  • Ligoule : 6
  • Puyo : 6
  • Maah : 7
  • Louisy Daniel : 4
  • Ben Meziane :  non noté
  • Glombard : non noté
  • Delonglée :  non noté

 

Résumé en vidéo du match

Que retenir de ce match ?

Une déception sur le plan du jeu mais surtout comptable. Car si la victoire aurait presque tenue du hold-up, le match nul lui est plutôt équitable. Le « gros » problème c’est que ce nul est le troisième d’affilé alors certes l’équipe ne perd pas mais ne gagne pas non plus.La dernière victoire en match officiel remonte désormais au mois d’août. Une série qui commence a être embêtante dans un championnat qui s’annonce serré. On espère que les sang et or de l’ USO réussiront un petit exploit ce vendredi au stade de l’ Aube de Troyes pour se relancer et prendre trois points qui feraient énormément de bien.

Les cadeaux d’après-match

Voici une sélection trouvée sur internet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Item added to cart.
0 items - 0,00