Un printemps sous les sakura 1

Un printemps sous les sakura

Dans le cadre des 30 ans du jumelage avec la ville d’Utsunomiya au Japon, la Mairie d’Orléans organise avec ses partenaires locaux des festivités « Un Printemps sous les Sakura », pour mettre à l’honneur le Japon et sa ville amie d’Utsunomiya.

Un printemps sous les sakura 2

Vous êtes donc invités à venir découvrir le village japonais de la Place Martroi, le samedi 15 juin de 12H à 18H30‬ avec un programme riche et pour tous les âges :

‪12h00 à 18h30 : spectacles sur scène‬
•12h00 ‪à 12h45‬ : ouverture des festivités, concert de wa-daiko (tambours japonais) par l’association Amitié Saint Cyr Japon, et démonstration d’escrime japonaise par l’association A.S.P.T.T
•14h00 ‪à 14h35‬ : concert de sanshin (guitare traditionnelle d’Okinawa) par l’association Paris Sanshin Club, et démonstration d’escrime japonaise par l’association A.S.P.T.T
•16h00 ‪à 16h35‬ : danses folkloriques obon en tenues traditionnelles par l’association Soutien au Japon autour d’un taikô, et démonstration de kendo et iaiado par l’association U.S.O Kendo.
•18h00 ‪à 18h30‬ : clôture des festivités par un concert de sanshin (guitare traditionnelle d’Okinawa) par l’association Paris Sanshin Club, puis un concert de wa-daiko (tambours japonais) par l’association Amitié Saint Cyr Japon.

Un printemps sous les sakura 3

‪De 12h00 à 18h30 : Village japonais avec divers stands pour découvrir la culture japonaise‬
•Association A.S.P.T.T : Animations/initiations autour de l’aïkido, du karaté et de l’escrime japonaise
•Association U.S.O KENDO : Animations/initiations autour du kendo
•Association U.S.O JUDO : Animations/initiations autour du judo
•Association A.J.T.L : Animations/Initiations au Mahjong japonais (riichi), au kamisado, au jeu de Go, et démonstration de kumihimo
•Association LE JAPON A ORLEANS : Atelier d’écriture japonaise et présentation de produits traditionnels japonais
•MISKATONIC SHOP : Vente de produits en lien avec le Japon (mangas, goodies, jeux)
•TRAITEUR OUMAMI : Vente à emporter de nourriture japonaise (karaage, kare raisu, okomiyaka, mochi – thé vert, ramune, boisson au yuzu)
•TRAITEUR OTOYA : Vente à emporter de nourriture japonaise (bentô, dorayaki)
•MAIRIE D’ORLEANS : Stand d’accueil. Ateliers pour les enfants de fabrication de fleurs de cerisiers en origami, de coloriage de la mascotte d’Utsunomiya et de marque-page à son effigie, d’initiation au jeu de cartes karuta. Exposition de photographies de la ville d’Utsunomiya, ville amie d’Orléans. Atelier d’initiation à l’utilisation des baguettes japonaises par Kumicook (‪de 13h00 à 14h00‬).
•DEPARTEMENT DU LOIRET : présentation du concours MANGALOIRET et des œuvres lauréates
•CLAIR PARIS : stand de renseignements et de promotion des villes, et des sites à visiter au Japon

Un printemps sous les sakura 4

Déambulation de cosplayers dans le village japonais.

Jeu de sumos gonflables pour enfants.

Exposition d’un ikebana contemporain créé par Audrey GATINEAU, professeur à l’école d’horticole de la Mouillère d’Orléans.

Exposition d’arbres taillés selon une technique japonaise présentée par la Pépinière Torsanlorenzo.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Une première naissance dans le quartier Interives 5

Une première naissance dans le quartier Interives

L’immeuble Citévolia qui abritera, désormais, la CCI du Loiret et ses partenaires, ouvrira ses portes le 3 juin prochain. A terme, le quartier Interives et sa télécabine devraient radicalement changer le paysage du Nord de la Métropole.

Une première naissance dans le quartier Interives 6
Une entrée moderne, un bâtiment HQE, Citévolia annonce la couleur du futur quartier Interives

Il y avait forcément de la satisfaction, au moment de présenter, Citévolia, le nouvel écrin de la CCI. Un bâtiment flambant neuf et qui ouvrira officiellement ses portes au public lundi prochain, à 8h30, heure d’ouverture que l’on connaissait déjà pour le bâtiment, Place du Martroi.
Fort de ses 6820 m², la CCI du Loiret en occupera plus de la moitié. Le reste se partagera entre Loire&Orléans et la CCI Centre, pour l’instant. Car, à terme, ce sont quatre à cinq entreprises de la Métropole qui devraient intégrer Citévolia, dont L’UDEL-Medef.

Une première naissance dans le quartier Interives 7
La Place Rivièrre-Casalis, située derrière le bâtiment Citévolia est encore en travaux.

Au rez de chaussée, 1000 m² de surface modulable, des potentiels commerces, qui pour l’instant n’ont pas répondu à l’appel, et des salles de réunion, de formation ou de visio-conférence, qui pourront être louées par les entreprises orléanaises. Avec quatorze espaces, c’est le double de ce que proposait la CCI au Martroi. « On réfléchit à proposer à des entreprises de prendre la surface du rez de chaussée comme bureau. Il faut que le quartier prenne vie et se développe », précise Alain Jumeau, le président de la CCI du Loiret, alors que les travaux de la place Rivièrre-Casalis battent leur plein pour le futur Parking sur deux niveaux. Une place qui sera d’une surface équivalente à la Place du Martroi ! Quatorze espaces dont un amphithéâtre pouvant accueillir 73 personnes et de quoi être à l’aise quand on est une entreprise de la Métropole. ††

Une première naissance dans le quartier Interives 8
Un amphithéâtre de 73 places, 14 espaces de réunion, la CCI a mis les moyens pour accueillir les entreprises dans les meilleures conditions

Un bâtiment qui devrait bientôt accueillir Partnaire, Orange ou encore Vinci. « Il faut que le quartier se lance« , ajoute encore le président de la CCI du Loiret, « bientôt il sera le poumon économique du Loiret« , prévoit-il. En attendant, le reste des livraisons et surtout la télécabine qui desservira la gare des Aubrais, une navette va être mise en place pour ceux qui arriveraient par le train et qui souhaiteraient se rendre à Interives.

Ils pourront alors admirer un bâtiment HQE (Haute Qualité Énergétique) qui proposera 27 places pour véhicules électriques. « Plus que jamais nous sommes au coeur de l’écosystème. La CCI du Loiret se transforme et s’adapte aux enjeux de demain pour construire une CCI agile et connectée« , glisse Alain Jumeau. Des places pour véhicules propres mais aussi 51 emplacements pour vélo, de quoi contenter tout le monde.
En tout, le bâtiment aura coûté 14 millions d’Euros mais pas de quoi mettre en péril la CCI, grâce au choix effectuer par la direction. Le début d’une grande aventure…

CITEVOLIA en bref

1600 m² de chemin de CÂBLES
2200 m² de briques
288 FENÊTRES
33 T de charpente MÉTALLIQUE
25 t de passerelles
24 m de haut

1 Place rivierre-Casalis
Horaire d’ouverture
du lundi au jeudi, 8h30 – 12h30, 13h30 – 17h30
VENdredi, 8h30 – 12h30, 13h30 – 17h00
La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 9

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet

La Fabrique Opéra Val de Loire a annoncé, hier, à l’occasion de la présentation du bilan de la saison 2019 et de son brillantissime Faust, le nom de son nouvel opus. Et c’est sous les applaudissements, nourris du nombreux public présent, que l’affiche de « la Traviata » s’est dévoilée. 

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 10
C’est donc le célèbre Opéra de Verdi qui sera joué l’an prochain au Zénith

Voilà, on le sait désormais et vous pouvez d’hors et déjà noter le rendez vous dans votre agenda. Les 27, 28 et 29 mars prochain, la Fabrique Opera aura le plaisir de vous jouer, la Traviata de Verdi. 

A l’heure des remerciements et du bilan, on a réellement senti que la Fabrique Opera Val de Loire était une grande famille. Une famille heureuse de se retrouver. Une famille qui a fait vibrer 8280 spectateurs et 4000 écoliers. Une famille emmenée par un Clément Joubert toujours aussi enthousiaste, truculent personnage moteur d’une réussite.

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 11
Clément Joubert dirigera la Traviata l’an prochain

Un chef d’orchestre empli d’humilité. « Oui, je sais qu’au départ j’étais une sorte de locomotive mais comme je l’ai dit, désormais,la philosophie est intégrée par tous et je deviens plus un wagon aujourd’hui, un wagon qui déciderait des aiguillages bien sûr par le fait de choisir l’œuvre, le metteur en scène. Et si je suis l’aiguilleur, je ne suis plus la locomotive, il y a 1000 locomotives, 1000 personnes sans qui tout ça ne serait pas possible. Moi, désormais, je suis un peu un wagon restaurant. On y est bien, on y mange bien » sourit-il, malicieux, en montrant son ventre. 

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 12
Les maquettes des décors de la Traviata ont été dévoilées hier

Alors au moment de se tourner vers une nouvelle aventure, on se demande s’il est facile de passer d’un monument à un autre. « Bizarrement, on arrive à scinder le jeu, car on travaille avec Gaël (Lépingle, le metteur en scène -NDLR-) depuis novembre sur le nouveau projet. On a les mêmes ressorts dans les deux dernières œuvres et c’est un peu pour ça que j’ai choisi « Traviata ». Et puis c’est l’opéra préfère de Gaël. C’est les mêmes ressorts mais on est ailleurs. En fait, jusqu’en mars on habite une œuvre, on la ressent et on a dans un coin de sa tête la prochaine. Et là, ça y est on y est ! »

La Fabrique Opéra dévoile son nouveau projet 13


Oui on y est, et ça commencera dès la première semaine de septembre, à la salle de l’Institut pour les auditions des rôles titres. L’an dernier, ce sont plus de 200 personnes qui avaient candidaté pour 8 rôles. Des candidats venus du monde entier juste pour votre plaisir. 

Rendez vous à la rentrée et ce sera à suivre, évidemment sur PIAO

Un toboggan aquatique géant dans le Parc Pasteur, c'est OUI ! 14

Un toboggan aquatique géant dans le Parc Pasteur, c’est OUI !

Ce lundi 1er avril, jour de poisson, une info intrigante nous est arrivée aux oreilles. Un toboggan « aquatique » géant serait installé à Orléans, début juin prochain. De quoi alimenter les conversations et vérifier cette info qui avait tout d’un poisson d’avril, au départ …

Confirmé

Après avoir pris contact avec les organisateurs et téléphoné à la Mairie, nous pouvons donc vous confirmer que c’était bien vrai. Autant dire que cela promet de grands moments de rigolade, et qu’on est impatient de tester tout ça !

Le plus grand d’Europe !

Avec une hauteur d’environs 11 mètres (presque 4 étages), et plus de 65 m de glissade sur le ventre à 45 km/h sur : Le plus grand VentriGliss d’Europe débarquera bien à Orléans, les 8 et 9 juin prochain au Parc Pasteur. Pour rendre cette glissade possible, la surface du toboggan est recouverte d’un peu d’eau, permettant d’accélérer et de prolonger la glissade encore plus loin.

  • Un toboggan aquatique géant dans le Parc Pasteur, c'est OUI ! 15
  • Un toboggan aquatique géant dans le Parc Pasteur, c'est OUI ! 16
  • Un toboggan aquatique géant dans le Parc Pasteur, c'est OUI ! 17

En attendant d’en savoir plus, vous pouvez suivre les infos via les organisateurs sur leur page Facebook, mais vous pouvez compter sur nous pour vous en dire plus très rapidement !!!


Complément d’infos (25/04/19)

Après cette présentation alléchante, il nous restait à connaitre les modalités de l’événement. Anthony, qui organise l’Aquaparty nous a apporté plusieurs points.

En premier lieu le prix ! Il faudra compter 8€ en pré-vente et 10€ sur place pour pouvoir vous éclater la journée sur le toboggan géant. Ces réservations pourront se faire en ligne d’ici quelques jours.

Deuxième point important et très belle surprise, l’intégralité des bénéfices générés par l’événement seront reversés à « Des Rêves pour Yanis« .

C’est une association orléanaise qui vise à aider Yannis, un jeune enfant touché par une déformation du cervelet, et qui s’occupe également d’aider les enfants ayant une pathologie cérébrale.

AQUAPARTY ORLEANS

Voilà ce qui vous attend….!!!!

Publiée par AquaParty Orléans sur Mercredi 10 avril 2019
Le sauvetage sportif débarque à Orléans ! 18

Le sauvetage sportif débarque à Orléans !

Les sauveteurs deviennent compétiteurs le temps d’un week-end inédit ! C’est aux étangs de l’île Charlemagne à Orléans (45) que se retrouveront des sauveteurs FFSS de toute la France, pour se défier lors d’une compétition nouvelle mais aux ambitions fortes et affirmées !

Le sauvetage sportif débarque à Orléans ! 19

Le week-end du 6 et 7 Avril 2019 a lieu la première édition d’une compétition unique en France : MEETING FRANCE IRB. Orléans (45) sera le théâtre d’une compétition nouvelle où se retrouveront 12 équipages pour se mesurer les uns aux autres dans des courses où vitesse et maîtrise sont les maîtres mots. Après les qualifications du samedi, les meilleurs s’affronteront lors des finales le dimanche, cela sur les 3 épreuves proposées (Single, Mass, Team) dans le but de soulever le trophée.

Le sauvetage sportif débarque à Orléans ! 20

Une grande première en France

Si la discipline est reconnue à l’étranger, elle est encore trop peu développée en France. Chaque année, il n’existe qu’une à deux compétitions sur le territoire national, dont une organisée par la fédération nationale, il faudra désormais compter sur une de plus qui va marquer les esprits ! 2 Clubs proches par la complicité entre leurs sauveteurs, l’un d’Orléans (FFSS 45 – Secouristes du Loiret) et l’autre de Nantes (FFSS 44 – Sécurité Nautique Atlantique), ont décidé de collaborer pour organiser la première édition de cette compétition inédite.

Innover pour développer la discipline

Pour la première fois seront réunis 12 équipages, soit 36 sauveteurs minimum ! Si le nombre de participants fait d’elle la plus grande compétition d’IRB en France, l’innovation n’en reste pas là ! En effet, une équipe exclusivement féminine sera présente face aux équipages masculins. Si aucun équipage 100% féminin n’a jamais été constitué en France, elles ne seront pas seules. Pour cette première, un équipage de Belgique totalement féminin sera également présent pour représenter les femmes et l’Europe, dans cette discipline à dominante masculine !

Le sauvetage sportif débarque à Orléans ! 21

Des projets et ambitions dans le temps. L’objectif majeur de cette compétition est de rassembler et fédérer les acteurs de la discipline, afin de faire évoluer les techniques et les épreuves à l’échelon national. Si la volonté est de pérenniser et multiplier les compétitions IRB dans une ambiance sportive et conviviale, il s’agit évidemment de donner de la visibilité à cette activité engageante. Son ambition : favoriser de nouvelles vocations de sauveteurs, et un jour se confronter aux meilleurs (australiens ou néo-zélandais) !

IRB ? Inflatable Rescue Boat !

Embarcation de sauvetage mais pas uniquement. Maniabilité, légèreté, réactivité font de ces embarcations un moyen de sauvetage privilégié, et deviennent un outil indispensable dans nos missions de surveillance et de sauvetage. Tous ces atouts en font aussi de vrais bolides qui démontrent une fois de plus que la vitesse n’est rien sans maîtrise.

MEETING France IRB 2019
Samedi et dimanche,
Ile Charlemagne
à partir de 14h

La compagnie du Prélude crée son propre ensemble musical : L’Opus du Prélude ! 22

La compagnie du Prélude crée son propre ensemble musical : L’Opus du Prélude !

La direction artistique de la Compagnie du Prélude cherche constamment à promouvoir l’art, sous toutes ses formes, dans un théâtre post-moderniste. Le chant, la musique ou encore la danse forment une synergie harmonieuse, qui aide le spectateur à plonger dans un univers multi-sensoriel.

Afin d’étoffer son offre, la Compagnie du Prélude recherche, à compter de la rentrée prochaine (Septembre/Octobre 2019), à former un ensemble musical qui rassemblera différents instruments. L’objectif sera de contribuer aux projets artistiques de la Compagnie professionnelle, en accompagnant les créations du Directeur artistique, mais aussi en proposant des pièces musicales modernes.

La compagnie du Prélude crée son propre ensemble musical : L’Opus du Prélude ! 23

Une ouverture d’esprit musicale est bien entendu nécessaire puisque tout registre pourra être demandé, et les demandes peuvent sortir des conventions propres aux ensembles musicaux (ex: jouer entouré de danseurs, de comédiens etc…).

Le but est de s’ouvrir à des musiciens bénévoles (amateurs ou non) souhaitant se rassembler pour s’impliquer ensemble et avec transversalité au sein de la Compagnie du Prélude.

La compagnie du Prélude crée son propre ensemble musical : L’Opus du Prélude ! 24

Pré-requis :
– Savoir déchiffrer et lire une partition de musique
– Maîtriser un instrument d’orchestre symphonique (niveau minimum de référence : niveau de Cycle 2 d’école de musique ou de conservatoire).

Comment candidater ?

Etape n°1 – Les personnes intéressées peuvent envoyer un mail à compagnieduprelude@gmail.com comportant une présentation synthétique (Identité, Adresse, Coordonnées, Âge, parcours musical, instrument pratiqué…)

Etape n°2 – Vous êtes reçu en entretien par la direction de la compagnie au cours duquel vous serez invité à réaliser une démonstration instrumentale de votre choix.

Etape n°3 – Vous recevrez une réponse à la suite de l’entretien et de votre démonstration.

La compagnie du Prélude crée son propre ensemble musical : L’Opus du Prélude ! 25

Si votre profil correspond aux attentes de la Compagnie du Prélude, vous serez intégré à l’Opus du Prélude.

Pour toutes informations, vous pouvez les contacter sur leur adresse email :

Loire Art Show 2019 26

Loire Art Show 2019

Loire Art Show 2019 27

Chaque année depuis 2016, les Arts urbains s’emparent d’Orléans et s’exposent dans des lieux atypiques, sur le point d’être réhabilités, avec le Loire Art Show.

En 2019, l’événement se déroulera sur deux grands week-ends, du 12 au 14 et du 19 au 22 avril, en plein cœur d’Orléans : au sein du collège Anatole Bailly. Artistes reconnus en France, et à l’international, sont programmés pour des expositions, du live painting et des concerts / DJ Sets.

Un nouveau format de festival sur le modèle de l’exploration urbaine. Après la création du « MUR d’Orléans », et le succès des premières éditions (depuis 2016), la Mairie d’Orléans poursuit son action de promotion, et de mise en valeur des Arts urbains, avec une nouvelle édition du Loire Art Show. Ce nouveau format de festival fait écho à la pratique de l’URBEX (pour Urban Exploration, qui consiste à explorer des lieux abandonnés en milieu urbain). Le Loire Art Show, organisé en partenariat avec l’association Sacre Bleu, permet à des artistes reconnus en France, et à l’étranger, de se produire devant un large public multigénérationnel, et de s’exposer dans des lieux en friche, objets de futures réhabilitation. Cette année encore, une programmation musicale de qualité sera proposée aux visiteurs avec des pointures reconnues comme DJ Need notamment, et d’autres artistes émergents avec une dominante hip-hop, électro et house.

Loire Art Show 2019 28

L’édition 2019

Pour cette édition, le Loire Art Show s’empare du collège Anatole Bailly. Le bâtiment, d’une surface de 4 600 m2 construit en 1617, a une histoire longue qui remonte à la période gauloise. C’est à partir du début du XVIIe siècle qu’il devient un lieu d’enseignement, d’abord dirigé par les Jésuites, puis à partir de 1761, par des laïques. Il a gardé sa fonction d’enseignement jusqu’en 2008 date à laquelle le collège est fermé. L’ISC Paris s’y implantera à la rentrée 2019. L’ESTP la rejoindra en 2020. « Spot » parfait pour les Arts urbains, en plein cœur d’Orléans, ce site est idéal pour accueillir un projet comme celui du Loire Art Show et permet d’offrir une expérience unique pour le public, avec peu de contraintes techniques et de sécurité. Cette édition 2020 se déroulera sur 2 grands week-ends, du 12 au 14 et du 19 au 22 avril. La direction artistique est assurée par Sacre Bleu avec, au programme :

 Exposition de fresques, de drapeaux
 Live painting sur camions
 Concert et DJ sets dans le cadre de la programmation Hors les murs, proposée par la Mairie d’Orléans :
– Vendredi 12/04 : DJ sets par Team Carte Son : DJ Brasko / NERO / Supafuh / Da Chaazz / Suly K / DJ West / Selekta Moit Moit + Dam’Cy (Guest)
– Samedi 13/04 : Concert de NERO + DJ sets par Team Carte Son
– Vendredi 19/04 : Concert Angle Mort & Clignotant + LN-VR (DJ Set)
– Samedi 20/04 : DJ sets par DJ Need (Birdy Nam Nam) + CTRL-Z + Arnaud D
 Espace galerie et boutique
 Buvette et restauration sous le préau


Les horaires :

Vendredi 12/04 : 18h-minuit
Samedi 13/04 : 10h-minuit
Dimanche 14/04 : 10h-19h
Vendredi 19/04 : 18h-minuit
Samedi 20/04 : 10h-minuit
Dimanche 21/04 : 10h-19h
Lundi 22/04 : 10h-19h

Retour sur un début de semaine pas comme les autres 29

Retour sur un début de semaine pas comme les autres

Depuis vendredi, les lycéens sont entrés dans une forme de révolte rarement vue. Partout en France et particulièrement à Orléans et dans sa métropole ou même dans des établissements plus éloignés, les heurts entre force de l’ordre et jeunes se multiplient occasionnant dégâts et perturbations mais surtout peur et incompréhension.

Dégradations, départ d’incendies, voitures retournées, gaz lacrymogène, charges et riposte au lanceur de balle de défense (arme de riposte qui a remplacé le flashball depuis deux ans dans l’arsenal policier), la violence est montée d’un cran chaque jour un peu plus jusqu’au drame de ce matin et ce jeune grièvement blessé à qui nous souhaitons prompt rétablissement.

Mais tous ces affrontements ont des conséquences aussi pour les personnels des établissements concernés et ceux qui vivent les événements de l’intérieur. Un professeur du lycée Jacques Monod témoigne ainsi de sa sidération : « Nous sommes abasourdis par la violence exercée par une poignée d’adolescents, qui mettent en danger les élèves et les personnels, et qui cassent du matériel ». C’est le même sentiment qui anime Cyril, étudiant à Benjamin Franklin : « Je suis choqué de la tournure des événements, ça ne devait être à la base que de simples manifestations. J’ai aussi était très marqué par une femme en pleurs devant sa voiture retournée impuissante face à cela et je suis dans l’incompréhension totale de ce qui se passe dans la tête des casseurs, c’est impressionnant une telle stupidité ».

Mais d’où viennent les casseurs ?

La question commence à se poser dans et autour des lycées. Car les jeunes différencient les vrais manifestants et les casseurs condamnés par tous. « Je pense qu’une immense majorité des gens sont contre la violence. Je pense (sur la totalité des élèves de mon lycée) qu’une grosse majorité n’est pas réellement au courant des revendications. Pour ceux qui sont dans les rues une grosse moitié est là pour « suivre » le mouvement, et sur le reste ça se divise entre ceux qui veulent vraiment manifester pacifiquement et ceux qui sont la pour casser sans raison…  » note Cyril. « Nous ne savons même pas si ce sont nos élèves qui sont en cause ou plutôt des éléments extérieurs » ajoute le professeur de Monod. Effectivement, des témoignages et plusieurs sources, font état de jeunes qui seraient extérieurs aux établissements concernés.

Ainsi, devant le lycée abraysien, il s’agirait plus de casseurs « venus discréditer le mouvement » selon un lycéen que de vrais « bloqueurs » revendiquant contre ParcoursSup. « Ils ne revendiquent rien : pas de pancarte, pas de slogan… Il s’agit juste de perturber et de casser. Les élèves subissent la situation et voudraient un retour au calme » observe le professeur que nous avons pu interroger. Un professeur qui salue le travail de l’équipe enseignante dans un contexte pas facile. « Nous venons tous les jours avec la ferme intention de faire cours à ceux qui sont présents et qui se soucient des examens de fin d’année. Nous sommes les premiers touchés par la perte de postes au lycée avec la réforme, mais ce n’est pas ainsi qu’il faut manifester notre désaccord » affirme t-il avant d’ajouter « Notre chef d’établissement a tout fait pour mettre les élèves en sécurité. Les personnels sont fatigués car ils sont sur le pont tous les matins pour tout remettre en ordre« .

Avoir du courage pour aller au lycée et faire comme on peut. Au 21ème siècle. En France. Et tout le monde doit faire face. Et Cyril précise qu’il n’a « pas particulierement peur en allant au lycée » comme si le courage devait surpasser. Avoir du courage pour aller au lycée et éviter la casse. Au 21ème siècle. En France…

Retour sur un début de semaine pas comme les autres 30

Dans l’équipe de PIAO, nous avons toujours prôné le dialogue constructif avec nos lecteurs, nos partenaires, les orléanais en général et nous pouvons que réitérer notre souhait de dialogue.

Les événements actuels ne nous laissent ni insensibles ni indifférents et nous tenions à rappeler à ceux qui prennent une part active ou passive à tous les mouvements, que vous vous exposez à des débordements qui peuvent être dramatiques, comme le rappel le triste événement d’aujourd’hui. Prenez soin de vous 😘

Retour sur un début de semaine pas comme les autres 31

Bank Escape, une banque pas comme les autres

Bank Escape, une banque pas comme les autres 32

Choisir sa banque n’a rien de facile. Se demander quel seront les frais, si les cartes de crédit sont plus chères dans cet établissement que dans un autre. Savoir quels sont les petits plus que nos conseillers vont pouvoir nous offrir. Des questions essentielles, des réponses peu évidentes.  Alors à Pour Info, on a testé une banque un peu particulière : La Bank Escape.

Dès l’entrée, on est séduit par le décor, les tableaux au mur, la vitrine et sa touche historique. Alors on s’assoit et on se laisse compter les atouts de cette banque. En vieux roliste, en entendant l’évocation d’une passion passée, on replonge immédiatement. On se laisse prendre par l’Histoire de Romain et Nicolas, leur passé professionnel loin de ce qui nous attend. Il parle de leur passion pour le jeu sous toutes ses formes.

Et la conversation dévie peu à peu. Il commence à nous parler et à nous convaincre de remplir une mission. Leur explication tourne autour de la banque qui en fait n’en est pas une. Ils expliquent que l’établissement dans laquelle on a pénétré n’est qu’une couverture.

Bank Escape, une banque pas comme les autres 33

La vraie raison d’être de BanK Escape est de récupérer d’anciens artefacts de différentes époques. Le Conseiller Temporel vous donnera les détails spécifiques concernant votre mission et sur l’artefact en question que vous devrez nous ramener. Ils nous parlent de leur portail spatio-temporel. Ils sont convaincants. « Notre portail spatio-temporel vous amène à l’époque de votre mission. Profitez des 60 min mises à votre disposition pour fouiller les lieux, chercher des indices et résoudre toutes les énigmes. Ceci vous permettra de récupérer l’artefact que nous convoitons et de trouver la sortie pour rejoindre notre époque. Votre Conseiller Temporel sera garant de votre sécurité durant toute la durée de votre voyage et vous aiguillera si besoin dans la résolution des énigmes ».

Doit-on y aller ? On se regarde et puis on se dit qu’on doit tenter l’aventure. Ramener cet objet qui peut tout changer.

Romain, Nicolas et Angélique, sont donc trois joueurs invétérés qui ont ouvert BankEscape, le nouvel Escape Game sur Orléans. Leur particularité ? Pouvoir proposer de vrais scénarios pour des 8-12 ans en les faisant évoluer en autonomie et en proposant des formules anniversaires. Le cadeau de votre rejeton préféré trouvé en résolvant l’énigme finale, c’est pas classe ça ?

Et si les parties se jouent les mercredi, samedi ou dimanche pour les enfants, les conseillers temporels de Bank Escape peuvent aussi s’adapter si vous souhaitez jouer en même temps que vos enfants.

Bon nous on vous laisse, on doit aller en 2431. On a une mission 

  • BanK Escape

24 ter avenue des droits de l’Homme

contact@bank-escape.fr

 06-95-96-15-11

 FB : BanKEscapeGame

Bank Escape, une banque pas comme les autres 34

BankEscape est accessible en voiture (Utiliser le parking P+R Droits de l’Homme qui se trouve juste en face du local et n’hésitez pas à téléphoner, ils ont toujours un bon conseil stationnement à donner 😉 Le parking P+R Droits de l’Homme est gratuit le soir à partir de 20h ainsi que toute la journée le dimanche et les jours fériés), en tram (ligne B, arrêt en face de la BankEscape), en bus (Ligne 3 arrêt Gaston Couté et ligne 4 arrêt Droits de l’Homme), en vélo (et notamment Vélo+ avec une station à quelques mètres)…

Bank Escape, une banque pas comme les autres 35
Faisons du 13 mai, un jour encore meilleur 36

Faisons du 13 mai, un jour encore meilleur

Quand la passion vous anime, que l’envie d’œuvrer auprès des enfants est tellement forte qu’elle emmène celui qui écoute Jihane Cambon, la présidente d' »Un Jour Meilleur » et lui donne envie d’aider à sa manière, alors on sait que déjà la première partie du pari est réussi.

La seconde, ce sera, le 13 mai et avoir un stade plein pour le match caritatif entre l’USO et une équipe, coachée par Luis Fernandez, et composée de journalistes, de personnalité de la télé et de joueurs ou anciens joueurs et dont les recettes reviendront entièrement à l’association pour réaliser les rêves des enfants malades.

On aurait alors pu rêver de Lucas, l’ancien joueur du PSG qui a des attaches à Orléans et qui vient prier à la Cathédrale, on aurait pu fantasmer sur des Neymar ou autres énormes vedettes surmediatisés mais ce serait voir trop haut, bien trop haut pour l’association.

Une première dans la Métropole.

Alors pour ce premier match caritatif dans la cité johannique, on aura le droit à Sylvain Armand, Luis Fernandez, et une flopée de journalistes sportifs et autres vedettes. De quoi contenter notre appétit de supporters de foot et de vouloir aider, avec force, l’association.

Faisons du 13 mai, un jour encore meilleur 37Car « un Jour Meilleur » mérite un coup de projecteur. C’est la bonté, le coeur qui a parlé quand Jihane Cambon et Cédric son mari de footballeur qui évolue à l’USO, ont voulu créer une association pour aider les enfants malades. « J’ai rencontré d’abord une petite fille, qui était une amie de ma fille, puis des parents avec qui j’ai sympathisé et que j’ai écouté. J’ai vu la détresse d’une maman et d’un papa et celle d’une enfant qui subissait des moqueries à l’école. Ca commence par là, ca touche, beaucoup. » Le témoignage est sincère, sans filtre et émeut.

Faisons du 13 mai, un jour encore meilleur 38

Orleans désormais chevillé au cœur

Et c’est ainsi, ensuite, en arrivant au Havre où son mari avait été transféré que, plutôt que de rejoindre une structure déjà existante, Jihane Cambon décide de fonder sa propre association selon ses idées et ses valeurs. C’était il y a un an et demi. Depuis, il y a eu l’arrivée à Orléans et un ancrage fort dans la ville. « Ca fait bizarre à beaucoup de monde mais nous on est tombé amoureux d’Orleans, au point de vouloir y rester définitivement. On est loin de l’image que l’on peut vendre des chiens d’Orléans. Nous on a rencontré des gens géniaux, ouverts ». Il y a eu alors le développement de l’association, des parrains prêts à s’engager et le vrai lancement ici dans notre ville.Faisons du 13 mai, un jour encore meilleur 39

On compte sur vous !

Alors aujourd’hui pour se développer, Un Jour Meilleur a besoin aussi de vous. Par des dons pécuniers évidemment et Jihane Cambon insiste sur le fait qu’il n’y en a pas de petits et des dons matériels aussi, maillots, crampons, short, dessins animés…ou une adhésion à l’année à l’association.

Mais Un Jour Meilleur attend aussi et surtout de vous d’être présents en mai au Stade de la Source. Car d’une discussion entre quatre personnes, le projet est devenu réalité. Le défi était lancé. Et de fil en aiguille, il a grossi.Faisons du 13 mai, un jour encore meilleur 40

Aujourd’hui, la présidente rêve. D’un Stade plein. De sourires des enfants qui seront présents. De pouvoir récolter le maximum d’argent pour réaliser leur rêve. « Avoir leur bonheur, c’est tellement important. On table sur 1500€ pour chaque rêve c’est pour ça qu’on doit remplir au maximum le Stade. Pas pour nous, pas pour ceux qui joueront mais pour les enfants », conclue-t-elle.

Alors on compte sur vous !

Faisons du 13 mai, un jour encore meilleur 41Places à partir de 3€, et jusqu’à 10€ seulement. Billetterie en ligne sur le site de l’USO.

Item added to cart.
0 items - 0,00