Tag archive

Hockey

[Hockey] [Division3] Les renards avaient faim

Il y a des matches comme ça où tout sourit. Ou presque. Car si Orléans a atomisé Courbevoie en proposant du jeu, en se faisant plaisir, en étant agressif dans le bon sens du terme, ils ont aussi perdu Michal Macko sur blessure. Touché en fin de premier tiers, alors que les Renards menaient déjà 5-0, l’attaquant orléanais devait laisser ses partenaires évoluer sans lui. Heureusement, Orléans ne rencontrait qu’une faible opposition et la perte de Macko n’allait pas changé grand chose à l’issue du match, d’autant que la messe était déjà dite. Oui, car l’OLHG s’était baladé dans cette période. Marquant très tôt par Caekaert (1’30), les Renards jouaient vite, jouaient bien. trop bien pour des coqs timorés et qui…

lire la suite

[Hockey] [Division3] Les Renards ont croqué le leader

Qui aurait pu donner pareil résultat avant match ? Qui aurait même pu dire qu’Orléans accrocherait un peu le leader invaincu de D3 ? Et pourtant…Orléans a réalisé un exploit qui a provoqué une joie du banc, des joueurs sur la glace et du public telle que nous n’avions pas connu depuis longtemps. très longtemps. Toutes proportions gardées et pour les plus anciens, on a vécu l’espace d’un instant, une euphorie, qui ressemblait à celle du match contre Toulon et ce but de la montée à la dernière seconde. Toutes proportions gardées… Car les Renards ont cette fois, n’ont gagné qu’un simple match de Championnat. Qu’une rencontre, qui comptera bien sur, mais une rencontre parmi tant d’autres. Alors retiendra le…

lire la suite

[Hockey] [Division3] Orléans s’est fait mater

Orléans était moins fort. Tout simplement. Le constat est peut-être amer, mais il faut parfois reconnaître ses faiblesses pour mieux avancer. Pour mieux se reprendre. Alors face à Deuil, sur sa patinoire du baron les orléanais n’ont pu que constater que contre une telle équipe ils n’étaient pas au niveau. Dès la première période qui était dominée de la tête et des épaules par les coleaders du championnat, les renards savaient que ce n’était pas leur soir. Orléans se faisait prendre deux fois en PowerPlay, sur les deux seules fautes qu’ils avaient commises dans cette période. Deuil en avait commis autant mais continuait de jouer comme si de rien n’était et à quatre contre cinq ou à cinq contre cinq on avait l’impression…

lire la suite

0 0,00
retour en haut