Les Petites Bichettes et les Petits Choupis de Rose

C’est dans le très joli restaurant-salon de thé vegan, Un piano dans la théière, que j’avais rendez-vous avec Rose. Une femme pétillante fait son entrée, c’est elle. J’ai hâte qu’elle me raconte l’histoire des Petites Bichettes et des Petits Choupis.

Rose 

Rose, âgée de 43 ans est passionnée par les loisirs créatifs. Elle a commencé à crocheter quand elle a arrêté de travailler pour s’occuper de ses 3 enfants. Comme elle dit, « on peut crocheter partout, même dans sa voiture en attendant à la sortie de l’école ». Suivant d’abord des tutos sur internet, elle a confectionné ses premiers accessoires : gants, moufles, vêtements… mais ce qu’elle préfère faire, c’est créer des poupées et des doudous car « ça laisse beaucoup de liberté ».

Les accessoires indispensables pour crocheter

Les débuts

À force de la voir crocheter, son fils lui demande un jour de le faire en crochet. C’est alors que Rose prend une photo de lui comme support et confectionne maille par maille son petit corps; la tête, le tronc, les jambes, les bras, le visage et enfin les cheveux. Pour que sa poupée soit la plus fidèle possible à son modèle, elle décide de lui fabriquer des vêtements. Son fils est ravi et les retours de son entourage très positifs. Tout le monde veut sa poupée.

C’est ainsi que Rose a eu l’idée de créer des poupées « à l’effigie » et que la fabuleuse histoire des « Petites Bichettes » et des « Petits Choupis » a pu démarrer. Il suffit de lui donner une photo pour qu’elle en fasse une adorable poupée unique tout en crochet.

Mountain

Entre Bichettes et Choupis

Rose m’explique la confection d’une Bichette. Pour me montrer plus précisément son art, elle ouvre ses jolies mallettes et me présente Mountain, Côme, Frida, Blanche… Ses créations sont toutes plus belles et mignonnes les unes que les autres. 

Mountain, Blanche et Hortense
Côme

Pour réaliser une Bichette ou un Choupi d’une grandeur de 28 cm environ, 15 à 20h de travail sont nécessaires. Ce temps implique le crochetage du corps entier avec de la laine, son rembourrage, la finition de son visage, la pose des cheveux un à un, la réalisation de la garde-robes et des accessoires. 

Rose décline ses poupées en version plus petite. Elle aime aussi les mettre en scène sur des balançoires, dans des cloches, avec leur dressing… tout un univers qu’elle crée avec beaucoup de minutie et de bon goût. Elle a un réel sens du détail. 

Zélie et sa garde-robe

Le crochet sur papier

Le travail de Rose plait, c’est indéniable. Ses créations séduisent de plus en plus. Certains veulent une poupée à leur effigie et d’autres apprendre à crocheter. 

C’est ainsi que lui est venue l’idée de se rapprocher d’une maison d’éditions afin de publier un livre dans lequel elle expliquerait comment appréhender la technique du crochet et comment réaliser des poupées et leurs accessoires. Les éditions Marabout ont suivi Rose dans cette aventure puisque son livre « Mes poupées au crochet » est en librairie depuis septembre 2018.

« Mes poupées en crochet » – Editions Marabout

Le monde enchanté de Rose

Si Rose aime surtout crocheter des poupées à l’effigie, elle propose d’autres créations absolument adorables. Dans son monde les doudous souris Apolline et Célestine côtoient les oiseaux sur branche, les lutins, les personnages de la crèche mais aussi des broches sur le thème de la forêt.

La souris Célestine
Le lutin dans sa bulle

Tant de propositions qui à quelques semaines de Noël pourraient bien nous faire craquer.

Liens utiles concernant Rose : https://www.instagram.com/roseetpuiscesttout/

Crédit photos : https://www.instagram.com/anne_bardas_photographe/

"Une photographie, c'est un fragment de temps qui ne reviendra pas" (Martine Franck). Photographer, Fitness Girl , Fashion Addict, Positive mind philosophy, Half french / Half spanish.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

retour en haut