Jazz or Jazz clôture en beauté !

dans les articles

Une soirée de récup ! Il fallait bien cela après les 2 belles premières proposées par le théâtre d’Orléans pour le festival Jazz or Jazz. Mais bravant la fatigue et la fraicheur revenue, PIAO s’est dévoué pour profiter de cette dernière soirée du festival. 🙂

Pour achever ces 4 jours de musique, c’est Goran Bregovic et son orchestre des mariages et des enterrements qui nous attend. Compositeur et musicien issu de l’ancienne Yougoslavie, le compositeur de musiques de plusieurs films d’Emir Kusturica était de retour à Orléans  pour présenter son nouvel album Three Letters from Sarajevo, paru en Octobre 2017. 

Photos : Mamz’ailes Pissenlit

Comme toujours dans les Balkans, tout commence en fanfare … Les cuivres surgissent au milieu du public puis rejoignent sur scène 2 chanteuses colorées, un percussionniste-chanteur et le maitre de cérémonie, vêtu d’un élégant costume jaune dandyesque ! Le jazz est peut-être un peu plus loin ce soir, mais aux rythmes des fêtes réjouissantes, des cris déchirants, des danses endiablées et berceuses mélancoliques, on assiste à une véritable fusion des ambiances et au mélange des âges et des cultures, en étant tous animés par la même écoute collective et la joie rayonnante. Le public trépigne, on sent les fourmis dans les jambes de la salle entière, et il ne suffit que d’un petit geste de Goran pour en faire se lever l’ensemble ! Le reste n’est que folie, tourbillon, émotion. Entre classiques de Goran, chansons de résistants italiens ( OUI, Bella Ciao a vécu, et beaucoup, avant « La casa de papel »), c’est cette âme balkanique qui nous emporte. Une émotion jamais oppressante, ces peuples, ont souffert, enduré des déchirures, des guerres, mais c’est leur souffle de vie qui nous emporte grâce a la musique de Bregovic. La salle est debout, conquise, en transe ! Comment ne pas mieux finir Jazz or Jazz ?

Après ce grand moment, les danseurs on pris possession du hall au son de DJs jouant électro-jazz, swing. Lagniape, la fanfare New-Orleans invitée cette année fait danser le Old-Orleans. Encore quelque pas et il sera temps de clore cette nouvelle et belle édition d’un festival précieux et dont on attend avec impatience le prochain numéro …

photos : Mamzelle Auré

Expatriée Orléanaise engagée dans la promotion du dynamisme culturel , sportif and co de cette chère ville ... Car quelques fois il suffit d'ouvrir un peu ses oreilles et ses yeux pour faire des infidélités agréables à son canapé :) - Accesoirement kiné débordée et débordante , addict -

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.