On est fans de Julie Nicolle

Orléanaise d’adoption (elle est arrivée en 2014), Julie Nicolle expose ses portraits, dans une série intitulée « Fan Art », à la galerie Le Garage jusqu’au 20 mars 2016. Retour sur une artiste coup de cœur.

Quel a été ton parcours Julie?

J’ai toujours aimé peindre et dessiner. Étant jeune, c’était le cours qui me plaisait le plus. J’ai fais une option arts plastique en Terminale, avec une professeure qui m’a vraiment permis de m’exprimer et qui m’a aidé à préparer le concours des Beaux Arts.

Mes parents eux, préféraient que je continue dans des études un peu plus généralistes, ce qui m’a amené à faire une Prépa, puis une école de commerce pour enfin travailler dans une multinationale.

J’ai finis par en avoir assez et ai décidé de revenir à ma passion: la peinture. Cela fait maintenant un an que je peins à plein temps.

DSC_0386 (2)

Quel est ton processus de création?

Je peins en écoutant de la musique, donc tout part de là. Je travaille le matin en « balançant » la peinture, puis je termine le soir. Au niveau du portrait, je commence par les couleurs plus claires pour finir par celles plus foncées car j’aime que la toile « s’allume » avec le noir.

 

Comment choisis-tu tes modèles? Car j’ai remarqué qu’il y avait quelque chose de très intense avec le regard.

Je choisis des artistes qui me plaisent. Au niveau des yeux, j’aime les regards graves, sombres, qui ont l’air de se questionner. Je ne peins donc pas beaucoup de personnes qui sourient; mais cela viendra peut-être car je peins en fonction de l’humeur du jour.

Julie Nicolle6 Crédit Linou Kam'art Julie Nicolle4 Crédit Linou Kam'art

(© Linou Kam’art)

Si tu devais choisir, quel serait ton portrait préféré de la série Fan Art?

La question est difficile… Le portrait de Michael Jackson m’a demandé du travail dans le regard, car c’est un regard particulier, un regard d’enfant. J’ai pris beaucoup de plaisir car je suis une très grande fan et que j’ai écouté sa musique en réalisant son portrait.

Il y a également Pink Floyd, qui est un groupe que j’écoute également; donc c’est aussi une toile particulière pour moi.

DSC_0385 (2)

Quels sont tes projets pour l’avenir?

Je prends les opportunités qui se présentent; pourquoi pas une exposition à Paris! J’aimerai également travailler sur une autre série, peut-être plus en rapport avec les sentiments que sur les personnes.

Nous souhaitons beaucoup de succès à Julie; ses œuvres intenses et pleines d’émotions ont été nos coups de cœur de cette semaine.

Julie Nicolle3 Crédit Linou Kam'art(© Linou Kam’art)

Infos pratiques

Julie Nicolle « Fan Art »

jusqu’au 20 mars à la galerie Le Garage au 9 rue de Bourgogne à Orléans

Retrouvez également Julie sur Facebook

 

 

 

 

Lydia, accro aux chaussures, amatrice de bonnes tables, de bons vins et toujours à la recherche de bons plans. Passionnée par le cinéma et l'art en général, j'adore découvrir ma ville de jour en jour.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.