Pure player pour vous faire vivre Orléans autrement

A quoi sert un musée de l’homme ?

dans les articles

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale du 21 mars.

« Le musée de l’homme à l’épreuve de la guerre, 1939-1945« ; par Christine Laurière, anthropologue, spécialiste de l’histoire de l’anthropologie, (CNRS, LAHIC-IIAC-EHESS).

Christine Laurière

« A nos camarades qui font courageusement leur devoir aux armées et dont nous nous sentons plus près encore, dans les heures graves que nous vivons, je veux dire que nous nous efforcerons de nous montrer dignes d’eux, en accomplissant sans faiblir les tâches obscures qui nous incombent. Dans leur cher musée, tout le monde est à son poste et travaille avec une énergie redoublée. La ligne de conduite que nous nous sommes donnée n’a pas varié et ne variera pas. […] Nous aussi, nous tiendrons. » Paul Rivet, Bulletin (n°2), 1940.

« Le musée de l’homme : un musée humaniste et militant« ; par Cécile Aufaure, conservateur du patrimoine et directrice du projet de rénovation du Musée de l’Homme.

Cécile auffaure

Fermé depuis 2009, le Musée de l’Homme a ouvert à nouveau ses portes au public le 17 octobre 2015. Réinventé autour d’un nouveau projet scientifique et culturel, le musée réaffirme les valeurs humanistes qu’avait défendues son fondateur Paul Rivet, en soulignant l’unicité de l’espèce humaine et l’égalité de valeur entre les humains dans leur diversité. Pour ce musée de sciences, qui s’appuie sur les recherches menées en son sein et ses collections de préhistoire et d’anthropologie biologique et culturelle, il s’agit de permettre au grand public de prendre conscience grâce aux objets et aux dispositifs proposés que nous sommes à la fois  » Tous parents et tous différents ».

Cette soirée est co-organisée avec le Muséum des sciences naturelles d’Orléans et en partenariat avec le Cercle Jean Zay.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from les articles

retour en haut