[Hockey] [Division3] Les Renards ont croqué le leader

12273739_10206987237913135_3877351050604347348_oQui aurait pu donner pareil résultat avant match ? Qui aurait même pu dire qu’Orléans accrocherait un peu le leader invaincu de D3 ? Et pourtant…Orléans a réalisé un exploit qui a provoqué une joie du banc, des joueurs sur la glace et du public telle que nous n’avions pas connu depuis longtemps. très longtemps. Toutes proportions gardées et pour les plus anciens, on a vécu l’espace d’un instant, une euphorie, qui ressemblait à celle du match contre Toulon et ce but de la montée à la dernière seconde. Toutes proportions gardées…

Car les Renards ont cette fois, n’ont gagné qu’un simple match de Championnat. Qu’une rencontre, qui comptera bien sur, mais une rencontre parmi tant d’autres. Alors retiendra le sérieux et l’application mis par les orléanais dans le match. On retendra qu’ils n’ont rien lâché. Jamais. Même au moment où cela allait mal. Même au moment où il a fallu être solide en prolongations.

Et Orléans a montré qu’il pouvait rivaliser avec les meilleurs. En menant et en créant du jeu. Car si les Renards sortaient en tête du premier tiers, ils ne le devaient qu’à eux mêmes. Valenciennes, lui, avait profité de sa première supériorité numérique pour marquer (1-0, 4ème). Mais la doublette magique de l’OLHG allait frapper.

11216700_10206987242193242_144383305812316852_n
Horvath a encore été fort samedi. Très fort. (photos : Christophe Bourienne)

Macko, sur une passe d’Horvath et Horvath sur une passe de Macko. Orléans atteignait la première pause avec un but d’avance. Et déjà, en soi, c’était un exploit. Alors quand Les Diables Rouges marquaient, on ne trouvait ça que normal (2-2, 24ème). Et quand ils prenaient la tête ce n’était que logique (2-3, 40ème).

Mais avec ce que les orléanais avaient montré, on ne se disait pas que Valenciennes allaient continuer de dominer et que sur un coup, Orléans pouvait accrocher un petit quelque chose. Et Orléans le faisait ! Parce que Valenciennes était trop indiscipliné et restait à 3 sur la patinoire. Les Renards ne manquaient pas l’occasion et égalisait à 5 minutes du terme (3-3, 56ème).

On allait jouer les prolongations et Orléans les aborder en infériorité numérique mais malgré un temps mort pour aborder ce Power Play, c’est Orléans qui allait le mieux jouer. Et surtout cette supériorité. Il fallait 20s à Orléans pour trouver le chemin des filets. Un chemin de bonheur. Enorme !

 

[g1_row]

[g1_1of1 valign= »top » color= »none » background_color= »#dd9933″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »center top » background_attachment= »static » background_scroll= »none »]

Renards Orléans battent Diables Rouges de Valenciennes 4-3 (2-1, 0-2, 1-0, 1-0)

Pour Orléans : Buts de MACKO, 4’42 (assists HORVATH et JONES), HORVATH, 8’31 (assist de  MACKO) et 55’06 [PP][/PP] (assists de MACKO et NOALE), LATEULE, 68’12 [PP][/PP] (assist de MACKO et BEDECS)

Pour Valenciennes : Buts de JANOS, 3’09 (assist de  CLANCY), CLANCY, 23’20 (assists de MATEJ et JANOS), SELIN, 39’09 [PP][/PP](assists de MATEJ et CLANCY)

Valenciennes est 1er avec 19 pts et Orléans 5ème avec 6 pts

[/g1_1of1]

[/g1_row]

On vous propose des informations sportives sur Orléans et son Agglo, ici, sur notre page Facebook, sur twitter. Une passion : le sport. Un but : vous informer twitter : @orleanssports Facebook : Temps Mort - OrleansSports mail : redaction@temps-mort.info Tel. : 06.95.47.65.95

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest from les articles

0 0,00
retour en haut