Pure player pour vous faire vivre Orléans autrement

Handball : Gros plan sur Gnonsiane Niombla

dans les articles

10985881_10152943760563251_8459267529741098920_n
En s’imposant d’un petit but (23-22) au Palais des Sports dans la Finale Aller de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe, le Fleury Loiret Handball s’est offert le droit de rêver à un premier titre Européen. 

A 4 jours de la Finale retour au Danemark, nous vous proposons chaque jour de revenir avec une des protagonistes de cette finale sur le match aller mais également sur les perspectives de victoire puis dans une seconde partie nous apprendrons à mieux connaître la joueuse sur un plan plus personnel.

Interview Gnonsiane Niombla
29-NIOMBLA-Gnonsiane

Après Darly Zoqbi De Paula hier, c’est la capitaine du Fleury Loiret Handball et Internationale Française Gnonsiane Niombla qui passe à la moulinette des questions.

INTERVIEW – 1ère PARTIE –

Retour sur la Finale de la Coupe d’Europe des Vainqueurs de Coupe

http://richard-sebastien-photographie.fr/

Après cette courte victoire (23-22), quel est le sentiment qui prédomine ?

Après le match le sentiment prédominant était la déception alors que nous venions de gagner une très belle équipe, de qualité.
Cela était paradoxal et même gênant car les gens n’ont pas compris notre réaction.

Revenons sur ta performance individuelle, un match pas facile pour toi (exclusion à la 47ème minute), quelle fût ta première réaction après cette sanction ?
Cela doit être difficile pour une joueuse, encore plus de par ton statut de capitaine, de laisser ses coéquipières ? D’autant qu’elle intervient dans un temps fort des Panthères.

Mes premières réactions après mon exclusion furent la déception et l’énervement, je ne pensais pas mériter les deux dernières exclusions, mais il faut respecter les décisions arbitrales.
Oui c’était dur pour moi de regarder les copines se battre sachant qu’à la 47ème nous étions dans notre temps fort!
Je m’en suis beaucoup voulu, les filles ont tenu bon jusqu’au bout je suis fière d’elles !

Tout reste à faire dans cette finale et c’est un déplacement périlleux qui vous attend Dimanche prochain pour aller conquérir un premier titre historique. Défendre ce petit but d’avance ne sera pas tâche aisée devant une salle acquise à la cause des locales, quel est pour vous le scénario idéal dans cette finale retour ?

Le scénario idéal serait d’aller gagner tout simplement la bas ! Oui nous savons à quel point le public joue un rôle important mais nous allons nous battre comme on le fait pour chaque match !

Enfin un petit mot sur le public qui a répondu en nombre hier au Palais des Sports, une belle fête du handball ? D’ailleurs certains ont déjà prévu de faire le déplacement la semaine prochaine, cela revêt forcément une importance quand  l’on est joueuse ou est ce que la concentration prend finalement le dessus ?

Nous sommes heureuses du soutien des Orléanais !
Quand nous sommes sur le terrain nous sommes concentrées, la pression est là mais ce n’est pas le public qui nous la met.

 

INTERVIEW – 2ème PARTIE –

Interview Décalée les yeux dans les yeux avec Gnonsiane

http://richard-sebastien-photographie.fr/

Quelle est la première chose que vous faites le matin en vous levant ?
En me levant le matin je met ma bouilloire en marche.

Quelle est la dernière chose que vous faites avant de dormir ?
La dernière chose c’est de me laver les mains.

Quelle était votre matière préférée à l’école ? 
Ma matière préférée était l’histoire.

Mis à part le handball, qu’aimez-vous le plus dans la vie ?
Ma famille est ma priorité mais si c’était une autre activité ce serait la cuisine.

Que détestez vous le plus dans la vie ?
Ce que je déteste la malhonnêteté.

Quel est votre dernier gros achat ?
Mon dernier plus gros achat un bel appareil photo.

Qu’écoutez vous le plus musicalement ? 
J’écoute de tout mais principalement de l’electro et de la pop.

Quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ? 
J’ai pleuré pour la dernière fois au match dimanche quand Laura s’est fait mal!

A quand remonte votre dernière fête ?
J’ai fait la fête pour la dernière fois au jour de l’an.

Une idole dans le milieu du sport ?
Pas d’idole mais beaucoup de joueurs que j’admire et qui excellent dans l’activité Landin, Narcisse, Geinsheimer et Sylvain Kieffer.

Comment vous-voyez vous dans 20 ans ? 
Dans 20 ans j’en aurais 44, j’espère avoir des enfants un toit sur la tête un mari aimant et une situation pour bien vivre !

Enfin pour clore cette interview, si vous aviez un super pouvoir ? 
Un super pouvoir : le don d’ubiquité !

Alexandre Debray
@BeInAlex

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest from les articles

retour en haut