Quand l’Art et la bonne cause s’entremêlent !

Il y’a certains de ces artistes que l’on aime particulièrement mettre en lumière, encore plus quand ils sont Orléanais. Pascal Nottin est l’un de ceux là, une personne qui met très souvent son art au service de la bonne cause. 

11077374_456922677796909_573620680_n
Bout de Zinc qui es-tu ? 

Originaire d’Orléans, Pascal Nottin connaît et aime le zinc depuis le début de ses activités d’artisan d’art au service des monuments historiques.
Peu à peu, ayant parfaitement maîtrisé toutes les propriétés de ce matériau, Pascal Nottin a voulu lui apporter sa vision du monde et celle de la nature qui nous entoure.
Très sensibilisé par les questions de respect de l’environnement, tout autant que par l’alchimie des rapports humains et la progression des consciences, Pascal Nottin crée des œuvres qui impressionnent, qui nous parlent de qui nous sommes et de notre place dans l’univers.

Son site Internet : Bout de Zinc 

Donation à l’hôpital de la Pitié Salpétrière 

Après vous avoir déjà à plusieurs reprises fait écho du travail de Pascal (Miss France Be Zinc, le trophée du Retour des Samouraïs), nous revenons aujourd’hui sur une donation qui s’est faite le Lundi 23 Février 2015 à Paris à l’hôpital de la Pitié Salpétrière. 

11072635_456922681130242_1900566028_n
Pascal Nottin a rencontré le professeur Christian Cabrol qui est un chirurgien cardiaque et un homme politique français. Il est connu pour avoir réalisé la première transplantation cardiaque en Europe le 27 avril 1968, à l’hôpital de la Pitié à Paris. Il est également à l’origine de la première transplantation cardio-pulmonaire en 1982, et la première implantation de cœur artificiel en France en 1986. 

Cette sculpture est un clin d’œil pour défendre l’association ADICARE qui contribue au développement de l’institut de Cardiologie de la Pitié Salpétrière. Une donation qui a ému le professeur Cabrol comme en témoigne cette photo …

11029729_456925797796597_236631005_o
Ce cœur a été contre signée par Solène Salmagne (Miss Orléanais), greffée du cœur à l’âge de 15 ans, et dont la signature trône fièrement au cœur de cette sculpture. Tout un symbole quand on connaît le parcours de notre miss de cœur. 

11072110_456922671130243_784945699_n
La donation s’est faite en compagnie d’un autre Orléanais, plus précisément un habitant de Chécy, l’auteur Jean Daniel Templier qui a récemment sorti un livre intitulé « Partage du Cœur » et dont les recettes sont reversées directement à l’association ADICARE. 

11045552_456926047796572_809174836_o
Comme quoi Orléans regorge de talents mais également de personnes investies dans des causes honorables et qui méritent une meilleure exposition. La lutte contre la maladie est un combat perpétuel et grâce à ces actions le combat prend une plus grande ampleur.

Inauguration prévue courant 2015, la sculpture trônera à l’accueil de l’institut de la Pitié Salpétrière.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de l’Association ADICARE en cliquant ici

Interview Solène Salmagne

11063215_456922674463576_2141998591_n
Nous avons joint notre Miss Orléanais Solène Salmagne pour faire un point sur sa vie 4 mois après l’éléction de Miss France mais également pour revenir avec nous sur cette donation et sur ses engagements. 

1) Solène, nous t’avions quitté le 6 Décembre dernier lors de l’élection de Miss France au Zénith d’Orléans. Comment se passe ta nouvelle vie depuis l’élection ? Est-ce un gros changement pour toi ? 

Tout va très bien depuis l’élection, je prépare un diplôme en alternance et ça me plait beaucoup, j’ai retrouvé ma famille et mes amis, un « changement » pas dans le sens négatif mais un nouveau bond je dirais, j’ai commencé mon travail juste après être rentrée de Miss France donc ça fais plein de belles nouvelles choses dans ma vie. Je fais toujours des événements dans ma région donc je suis très contente. 

2) Gardes tu des contacts avec les candidates ? Si oui lesquelles ?

Oui nous gardons contact par les réseaux sociaux etc, sinon je suis plus proche avec Adeline Miss Picardie, Alyssa Miss Alsace, Camille Miss France, Margaux Miss Ile de France et Morgane Miss Auvergne ! On était très proches pendant l’aventure et on s’est revues quelques fois ce sont des liens à vie je pense.

3) Revenons à la donation de la sculpture de Pascal Nottin à l’hôpital de la Pitié Salpétrière. Comment s’est établit le contact avec Pascal ?

C’était durant le mois Miss France quand nous étions à Orléans nous avons déjeuné et diné dans plusieurs restaurant dont le Girouet de Nathalie et Bertrand Deshayes et on m’a demandé de venir dédicacer une sculpture, j’étais ravie.

4) Cette sculpture en forme de cœur avec ta signature en son centre. C’est forcément un signe fort pour toi ? Tu as de suite eu envie de faire partie de ce projet ? 

J’ai trouvé ça très original notamment pour l’association que je défends qui est l’ADOT 28 pour le don d’organes. A la base je ne savais pas quel projet il y avait derrière mais oui c’est une belle action. 

5) Un petit mot sur les associations que tu défends … Est-ce un plus cette aventure Miss France dans ta lutte quotidienne pour défendre ces associations ? Y’a-t-il eu des retombées positives, notamment vis-à-vis des dons, depuis l’élection ?

C’est l’ADOT 28, mon titre m’a aidé à faire venir mon association sur des marchés de noël ou foire artisanales et ainsi de leur permettre de récolter de nombreuses cartes de donneurs, j’en suis vraiment très fière, mais ce n’est pas fini ça continue ! C’est une cause que je défends aussi pour des raisons personnelles, mon titre m’a permis de mettre certaines choses en place mais j’aurais fait tout mon possible pour faire de même Miss ou pas Miss !

Alexandre Debray
@BeInAlex

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest from les articles

0 0,00
retour en haut