Pure player pour vous faire vivre Orléans autrement

Une heure avec Nordine Attab, au coin du tapis de marche

dans portrait

image

Une heure avec Nordine Attab, au coin du tapis de marche

C’est lors ces moments que je me dis : heureusement que je n’ai pas eu la vocation de devenir journaliste. Alors qu’on s’était donné rendez-vous je me suis pointé 5 numéros plus loin dans la rue. Cependant je fus quand même accueilli dans sa salle de sport avec le sourire aussi large que dans son livre.

Installé sur un canapé, lui sur un ballon d’exercice, en compagnie de sportifs en action, l’interview se fait, parfois interrompue le temps de donner de nouveaux exercices.

Une star est née

La conversation débute par le commencement, jeune trentenaire sympathique (j’écris ça alors que j’ai 23 ans pfff…), né à Orléans il effectue ses études à la faculté des Sciences et Techniques des Activités Physique et Sportives (STAPS pour les intimes) niveau Master entrainement et performance. En parallèle il participe aux compétitions de 100mètres et de saut en longueur. Lors des préparations un groupe d’ami se forme et s’affine autour de lui (avec : Bertille Betaré, Guillaume Dietrich pour ne citer qu’eux), avec l’idée de devenir préparateur physique. Il commence bénévolement à ses 25 ans dans l’équipe espoir de l’OLB et avec les joueurs pro blessés. Sa capacité de réaction à l’urgence et la qualité des résultats lui ont permis d’avoir sa place au sein de l’équipe professionnelle.

La notoriété

C’est par l’appel de Benoît Thévenet (rédacteur en chef du magazine de la santé) que tout va commencer. Il y a 6 ans de cela, dans le cadre d’une semaine consacré au bien-être pour animer une chronique sur France 5. Le feeling se passe bien avec l’équipe, Nordine est invité à effectuer des chroniques régulières dans le magasine de la santé avec Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse.

Nordine s’essaie à l’écriture et sort  Musculation : 40 programmes, 120 exercices. Livre très bien accueilli par le public et toujours disponible. Enfin il se déplace pour donner des conférences à raison d’environ une par mois en compagnie de l’équipe de France 5 ou d’autres professionnels de santé.

Cette reconnaissance télévisuelle a eu certaines conséquences, au niveau des sollicitations très nombreuses par mail notamment. Il refuse cependant d’augmenter le nombre de ses prises en charge ne voulant, à raison, pas sacrifier la qualité de son travail et surtout la personnalisation des suivis.

Les médias lui ont permis aussi d’apporter crédibilité et avoir de temps en temps des requêtes de personnalités spéciales (musiciens, acteurs, politique …)

Non le métier de Nordine n’est pas que du muscle et de la sueur, une vraie philosophie se dégage de ses entrainements et de ses interventions. D’abord un principe d’universalité, prendre soin de soi, être coaché ne doit pas être l’unique affaire des classes sociales les plus élevées, notamment en s’affranchissant de tous les objets superflus  « il faut revenir à l’essentiel : son corps, les gens se perdent dans les machines en ne sachant pas toujours comment s’y prendre » et ça doit être applicable de son appartement en centre-ville jusqu’aux endroits les plus reculés. Des exercices physique : n’importe où, n’importe quand.

À travers son métier Nordine tient aussi à pointer un changement dans les comportements, il dénonce une passivité qui s’installe insidieusement dans les efforts du quotidien, une certaine suffisance (après tout c’est quoi 3 kilos en trop dans une vie ..?). À l’inverse il dénonce aussi l’impatience lorsqu’il s’agit de se renforcer musculairement, où le désir d’une belle plastie fait oublier l’intensité de travail fournie et surtout sa régularité nécessaire pour parvenir aux résultats voulus.

ceux qui réussissent n'ont pas d'excuse
Dans la salle de sport, le ton est donné.

Le futur

Loin d’être de tout repos. Le premier livre sorti a été pour lui une révélation, un 2ème est en préparation dans un domaine un peu différent (on n’en saura pas plus) et sûrement d’autres sortiront. Il a confié que de nouveaux projets dans les médias devraient voir le jour notamment à la télé (mais on n’en sauras toujours pas plus) mais toujours dans un but de santé et de bien-être. Il voudrait aussi pouvoir participer a des séances qui seraient profitables à toutes les catégories sociales. Enfin dans sa salle de sport il envisage de se concentrer d’avantage sur la lutte contre l’obésité, projet on ne peut plus noble quand on sait qu’elle est chaque année en constante augmentation. Quoiqu’il en soit, le futur est riche de projet pour Nordine et on ne peut que lui souhaiter de réussir.

Près d’une heure a passé, assis sur le canapé tandis que les autres occupants en sueur passent d’un exercice à un autre. Je le laisse retourner avec ses sportif avec le projet de le retrouver aux côtés de notre chère équipe de basket durant leur entrainement.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest from portrait

retour en haut